La référence des professionnels
des communications et du design

Harrison Fun: un studio créatif voit le jour

Nathan Nardin, Lisa Arduini et Francis Desrosiers unissent leur expertise en design d’environnement et graphique, et en production pour créer le studio Harrison Fun, qui s'est récemment doté d'un site web

«On n'a pas vraiment envie de rentrer dans une case ou dans une boîte», explique Lisa Arduini, autrefois productrice de Rodéo Production et de Jet Films. Cette philosophie justifie la diversité des projets dans lesquels le trio s’est investi depuis sa première collaboration créative pour un coup d'éclat de Gas Station sur l’avenue montréalaise Mont-Royal, une initiative anonyme proposant un projet immobilier dans le quartier. Nathan Nardin, architecte de formation, avait eu l'idée de ce projet au ton satirique auquel s'est greffé Francis Desrosiers, designer et directeur artistique, avec qui il travaillait à l'agence Tuxedo.

Un tel type d’humour se reflète dans l’esprit et le nom de leur boîte; Harrison fait référence au caractère professionnel et établi, mentionne Francis Desrosiers, selon qui le contraste entre les deux mots les représente bien. «Le travail, on le réalise de façon professionnelle, mais on veut toujours que, derrière, il y ait le plaisir de le faire. C’est cliché, mais quand cet aspect-là n’est pas présent, ça se ressent dans les projets.» La campagne de lancement du studio, qui jouait sur des jeux de mots autour de noms célèbres, définit bien le studio et ses ambitions de travailler à l’international, précise Francis Desrosiers:  «On veut demeurer une agence avec une grandeur humaine, tout en ayant une élasticité qui nous permettrait d’élargir les équipes pour différents projets.»

Harrison Fun a récemment été mandaté pour créer des cabinets éphémères au Centre Rockland, une initiative qui vise à redynamiser le centre commercial et à générer de l’achalandage. Pour ce projet, le studio était appelé à produire une mise en espace qui nécessitait la création d’une identité visuelle et graphique, du mobilier, des cabines d’essayage transformées en cabines de curiosité, une installation d’arrosoirs volants et un tapis luxueux qui a fait office de toile pour graffitis. Cette démarche met à profit plusieurs disciplines et caractérise l’offre du studio. C’est ce que souligne Nathan Nardin: «Ce projet nous représente parce qu’on a la possibilité de réaliser des interventions très artistique. On veut que ce soit notre fer de lance.»

«On a chacun des envies créatives diverses, mais qui se regroupent. C’est pour ça qu’on a conçu Harrison Fun, précise Francis Desrosiers. On avait plein d’idées et l'on voulait trouver une façon de les concrétiser. Quand ce ne sont pas nos clients qui nous le permettent, on sait que cette idée-là, à trois, l'on peut la réaliser.»

PHOTO: WINSTON JADE

PHOTO: WINSTON JADE

PHOTO: WINSTON JADE

 

Conception site web: Harrison Fun 
Photographie: John Londono – Consulat
Direction artistique: Carolyne de Bellefeuille, Taos-Daphné Houasnia
Stylisme: Tinashe – Folio
Coiffure et maquillage: Nisha Gulati – Folio
Assistance photo: Magali Cancel, Mélanie Guertin
Retouches: Jonathan Kemp 

comments powered by Disqus