La référence des professionnels
des communications et du design

Rapport CanTrust: les Québécois feraient confiance aux entreprises et aux médias

Environics Communications présente l’édition 2017 de l’étude CanTrust sur le niveau de confiance des consommateurs du pays. Retour sur les éléments importants. 

Les échantillons de produit ont la confiance des consommateurs

Les entreprises qui offrent des échantillons de produit ou des essais gratuits de services, ainsi que les recommandations provenant de connaissances, obtiennent les meilleurs taux de confiance des consommateurs québécois (67%). 

Les Québécois se fient plus à la publicité traditionnelle (44%) qu’à celle diffusée sur les médias sociaux par des entreprises ou des organisations. 

Les blogueurs, quant à eux, récoltent de moins bons résultats, alors que seulement 26% des Québécois leur font confiance.

Pour s’informer, les Canadiens préfèrent le bouche-à-oreille (67%). À l’inverse, seulement 6% utilisent leur fil Twitter comme source de nouvelles. 

Les Québécois sont les plus nombreux (39%) à s’informer par les contenus rédactionnels traditionnels.

Les moteurs de recherche comme source dinformation

En ce qui a trait à l’information en ligne, les Québécois francophones sont les plus nombreux (48%) à recourir aux moteurs de recherche comme première source d’information. 

Les Canadiens emploient nettement moins les sites web des médias traditionnels ainsi que les médias en ligne pour s’informer, alors qu’ils passent respectivement de 82% à 67% et de 47% à 27%. 

Les Québécois font confiance aux entreprises 

Les Québécois, principalement les Montréalais, font plus confiance aux médias (60% contre 50%) et aux grandes entreprises (41% contre 27%) que la moyenne canadienne.

Les évaluations en ligne influencent les Canadiens

Le rapport dévoile également que 70% de Canadiens sont influencés par les évaluations en ligne. Les Québécois francophones (29%) sont les moins portés à en tenir compte.

Les dirigeants sur les médias sociaux

Finalement, les Québécois accordent plus d’importance que la moyenne canadienne aux dirigeants d’entreprise qui se servent des médias sociaux pour communiquer (34% contre 29%).

Le rapport complet peut être consulté ici

 

Photo: Jose Martin 

comments powered by Disqus