La référence des professionnels
des communications et du design

J. Walter Thompson met sur pied une école de droit pour les victimes de viol

Le bureau d’Amsterdam du réseau mondial d’agences J. Walter Thompson collabore à School for Justice, une initiative lancée avec l'organisation Free a Girl Movement et qui s'attaque au problème de la prostitution juvénile en Inde. 

Faisant plus d'un million de victimes dans tout le pays, le trafic sexuel d'enfants représente un véritable enjeu qui a poussé l'agence d'Amsterdam à aller au-delà d'une campagne publicitaire traditionnelle.

En effet, J. Walter Thompson a eu l'idée de mettre sur pied une école de droit destinée aux enfants victimes de viol en Inde. L'institution, qui a ouvert le 6 avril dernier, prévoit un programme d'éducation pour les jeunes filles tout en leur offrant le soutien, les cours et le mentorat nécessaires afin de les aider à cheminer vers les rangs universitaires. 

«Il nous fallait aller au-delà d'une simple campagne et penser à une approche plus radicale, confie Bas Korsten, directeur exécutif de la création de J. Walter Thompson Amsterdam. Nous avons eu l'idée de créer une école où les jeunes filles victimes de prostitution juvénile pourraient y apprendre les lois, leur permettant ultimement un jour d'être en mesure de poursuivre leurs agresseurs.»  

En tout, 19 victimes de 19 à 26 ans viennent de commencer leurs cours. Selon leur niveau de scolarité et d'autres facteurs externes, elles devraient terminer le programme au bout de cinq ou six ans. 

Annonceur: Free a Girl Movement
Agence: J. Walter Thompson (Amsterdam)

comments powered by Disqus