La référence des professionnels
des communications et du design

À son tour, eBay se lance dans la lutte aux fausses nouvelles

À la chronique Bêtes de pub cette semaine, Arnaud Granata, éditeur d'Infopresse, et Stéphane Mailhiot, vice-président, stratégie, de Havas Canada, discutent de l’engagement de 100 millions$ d’eBay pour lutter contre les fausses nouvelles.

Si la lutte aux fausses nouvelles est dans l’air du temps, le fondateur d’eBay, Pierre Omidyar, a décidé de prendre une autre approche pour soutenir le journalisme d’enquête. Il s’engage en effet à investir 100 millions$ sur trois ans à des fondations et à des organismes non gouvernementaux afin qu'ils disposent de budgets supplémentaires pour continuer leurs actions.

Stéphane Mailhiot

havas

Ainsi, le Consortium international pour le journalisme d’enquête sera le premier organisme à recevoir une aide de 4,5 millions$. Celui-ci a été reconnu notamment pour avoir dévoilé le scandale des «Panama Papers». Grâce à ce montant, le Consortium pourra agrandir son équipe de journalistes, laquelle en compte 13.

Aux États-Unis, la Ligue anti-diffamation recevra une aide de trois millions$ pour poursuivre ses activités sur le terrain.

Dans un contexte où l’on parle beaucoup de la responsabilité des entreprises, la décision d’eBay est particulièrement intéressante, de l’avis d’Arnaud Granata, puisqu’elle vise, d’une part, à soutenir des organisations non gouvernementales beaucoup plus neutres et, d’autre part, parce qu’elle est de portée positive, plutôt que de passer par des sanctions, comme celle de cesser la publicité dans un média en raison de fausses nouvelles.

Un peu dans la même veine, bon nombre de médias d’un peu partout ont décidé de ne pas réaliser de canulars le 1er avril dernier pour éviter, justement, d’en ajouter à ce phénomène qui prend de plus en plus d’ampleur.

Arnaud granata

infopresse

Reste à voir si d’autres entreprises ou mécènes décideront d’emboîter le pas à eBay au soutien des médias.

Aussi au programme cette semaine: la publicité controversée de Pepsi, une page couverture bouleversante du magazine Libération, un poisson d'avril de Justin Trudeau avec Labatt 50 et une publicité sur le contrôle des armes à feu mettant en vedette un ourson

Retrouvez l'intégralité de la chronique «Bêtes de pub», diffusée le jeudi à l’émission Médium large de Radio-Canada Première.

comments powered by Disqus