La référence des professionnels
des communications et du design

Vingt autres postes abolis dans les hebdos de TC Transcontinental

Après avoir mis en vente ses 93 publications locales et régionales du Québec et de l'Ontario le 18 avril dernier, TC Transcontinental procède à de nouvelles coupes.

Le vice-président principal aux finances de TC Transcontinental, Donald Lecavalier, a confirmé avoir aboli des postes au sein de ses journaux locaux et régionaux dans son réseau en précisant qu’il ne s’agissait pas que de journalistes.

Ces décisions ont été prises «en fonction de l’évolution de nos besoins d’affaires et des conditions de marché», selon son courriel envoyé à Infopresse. Il précise que l’entreprise continue de gérer les journaux et que les décisions «sont liées à la gestion d’un groupe qui fait face une baisse de ventes dans un marché difficile».  

Il s'agit de la deuxième vague de licenciements puisque 20 autres emplois avaient été supprimés en janvier dernier dans le quartier montréalais de Rivière-des-Prairies.

De son côté, la Fédération nationale des communications (FNC-CSN) et ses syndicats ont publié mercredi un communiqué qui confirmait l’abolition de six postes de journalistes, soit un au Saguenay-Lac-Saint-Jean, deux dans Lanaudière, un dans les Laurentides et un en Abitibi.

 

comments powered by Disqus