La référence des professionnels
des communications et du design

Publicité: les Anglaises ne se reconnaissent pas

Une nouvelle étude de Partners Andrews Aldridge et d'Engine révèle qu'en Angleterre, 76% des femmes ne s'identifient pas aux images projetées dans les publicités, tandis que près de 90% estiment que les marques continuent de propager une image stéréotypée de la «femme anglaise moderne».

70% des femmes anglaises estiment que les marques ne comprennent pas leur vie familiale.

L'enquête The 21st Century Woman révèle que pour 86% des femmes britanniques, les marques dépeignent une image stéréotypée de la «femme anglaise moderne», notamment dans les publicités s'adressant aux mères. Ainsi, 70% estiment que les marques ne comprennent pas leur vie familiale, et 58% jugent que les images des familles dans les pubs sont «vieux jeu».

Cette étude dévoile aussi que les femmes se sentent laissées pour compte dans les publicités de certains secteurs précis. Seulement 20% se sentent représentées adéquatement dans les pubs d'automobiles, 39% dans celles du secteur financier, 36% dans les pubs du secteur de la mode et 40% dans celles des produits cosmétiques.

93% pensent que les hommes et les femmes demeurent jugés par des standards différents.

De plus, les femmes anglaises croient que cette incapacité des marques à représenter adéquatement leurs vies est causée par une inégalité sociale persistante. À ce sujet, 93% pensent que les hommes et les femmes demeurent jugés par des standards différents, et 91% estiment que les marques doivent prendre plus de responsabilités dans la façon dont les femmes sont représentées dans leurs publicités. 

Dans une lettre publiée dans Campaign, Debbie Klein, présidente-directrice générale en Europe et en Asie d'Engine (firme de recherche qui cosigne cette étude), écrit que «c'est inacceptable de voir qu'en 2017, les femmes se sentent encore délaissées par les annonceurs. Quand 76% ne se reconnaissent pas dans les publicités, c'est évident que quelque chose cloche. En tant que marketeurs, il faut avoir la responsabilité de représenter efficacement toutes les femmes, mais les stéréotypes demeurent présents bien trop souvent.»

Elle conclut en précisant «qu'il est clair que les marques qui sauront s'adapter seront celles qui connaîtront une croissance importante dans les prochaines années».

comments powered by Disqus