La référence des professionnels
des communications et du design

Cogeco se lance dans la publicité native

Développer de nouveaux types de contenus numérique, voilà la nouvelle voie adoptée par Cogeco Média, qui vient de présenter sa nouvelle offre de produit publicitaire de type publicité native, intitulée La voix des marques. Discussion avec Esther Plante, directrice des ventes numériques de Cogeco Média.

Déployée sur les plateformes numériques des stations de radio du réseau parlé et du réseau Rythme FM, l'initiative permettra, selon Cogeco, de diversifier son offre publicitaire et de générer une source de revenus supplémentaire. Face à l'engouement pour la publicité native, l'équipe des médias numériques a ainsi décidé de sortir du modèle des bannières web, avec lequel elle était habituée de travailler, afin de laisser davantage de place aux annonceurs pour s'exprimer. 

«Même en étant un annonceur, il est possible de transmettre de l’information pertinente et de qualité.»
– Esther plante

En ouvrant la possibilité sur toutes ses plateformes, le réseau souhaite permettre à des marques autant dans le divertissement que l'information de trouver des occasions intéressantes pour atteindre de nouveaux auditoires. Pour Esther Plante, les différentes cibles des stations de radio permettront d'identifier des éléments d'intérêt à exploiter, puis de se positionner comme des sources d'information ou de divertissement au-delà de l'audio.

L'offre comprendra deux facettes, une plus «commerciale» d'intégration de contenu, l'autre davantage créative, permettant des associations avec des contenus existants. Alors que les sites des propriétés de Cogeco étaient jusqu'à présent plus axés sur le potentiel d'écoute (direct, balado, MP3), Esther Plante souligne l'importance de s'éloigner de la simple plateforme radio pour y intégrer plus de contenus. «Il y a un intérêt réel des annonceurs, car la tendance est d'investir plus d'énergie dans la publicité native que traditionnelle. Cette nouvelle offre est complémentaire à la publicité radio et peut se greffer à différentes formules audio qui permettent de faire du drive-to-web

esther plante

cogeco média

Vers un virage numérique

La Voix des marques s'inscrit dans une volonté de Cogeco de prendre sa place dans le numérique et d'élargir ses points de contact. «Ça bouge tellement vite dans les médias actuellement, il est essentiel de suivre le pas. C'est pour cela que nous voulons nous positionner grâce à notre virage numérique.» 

Ainsi, des emplacements ont été sélectionnés sur les sections les plus achalandées des sites web (page d’accueil, webradio, etc.) afin de procurer une présence aux annonceurs. 

Le contenu créé, d'après Esther Plante, offrira une crédibilité additionnelle aux annonceurs participants tant qu'ils fournissent de l'information pertinente par des contenus bien identifiés. «Même en étant un annonceur, il est possible de transmettre de l’information pertinente et de qualité. Si c’est trop commercial, cela peut nuire à l'appréciation, mais du moment où ça demeure suggestif et informatif, il y a une valeur ajoutée, et le lecteur va l'apprécier. L'enjeu est d'identifier clairement le contenu commandité afin que le lecteur sache ce à quoi il fait face. Et dans le cas d'une offensive plus informative, plus inspirationnelle, il faut s’assurer de bien identifier le produit à la base, afin que le lecteur sache à quoi l'on réfère.» 

Une première expérience avec Remax
La firme immobilière Remax, premier annonceur à avoir produit du contenu natif pour les plateformes de Cogeco, a été approchée par le réseau par l'agence Gendron, avec laquelle la marque travaille. Une telle expérience a permis à Cogeco de récolter des données, explique Esther Plante, et «d’être encore plus solide dans le marché». Cet exemple, croit la directrice des ventes numériques, ouvrira la voie à d'autres annonceurs pour élaborer des projets créatifs bonifieront des campagnes existantes ou des stratégies de positionnement.

 

comments powered by Disqus