La référence des professionnels
des communications et du design

Les boissons gazeuses pourraient se transformer en eau

À la chronique Bêtes de pub cette semaine, Arnaud Granata, éditeur d'Infopresse, et Stéphane Mailhiot, vice-président, stratégie, de Havas Canada, discutent de l'avenir des marques de boissons gazeuses qui pourrait se trouver dans l’eau.

Parce que le sucre est devenu l’ennemi numéro un à abattre après les gras trans, les producteurs de boissons gazeuses en arrachent et se voient obligés de repenser leur avenir.

Arnaud granata

infopresse

Au Super Bowl, un peu un indicateur de l'économie publicitaire, on a pu constater que plusieurs grandes marques qui ont historiquement lancé des boissons gazeuses se tournaient vers l’eau en achetant ou en créant des entreprises d’eau embouteillée. C’est le cas de Life Wtr de Pepsi Cola, présentée lors de cet événement. Et elle n’est pas la seule. Nestlé (Poland Spring) et Dr Pepper (Fiji et Deja Blue) en sont d’autres exemples frappants.

Ces entreprises prennent ce virage santé et pensent ainsi ne plus être la cible de critiques, à tout le moins d’un point de vue de l’alimentation.

Aux États-Unis, le volume d’eau embouteillée par personne a, pour la première fois, dépassé celui des boissons gazeuses en 2016, soit 39,3 gallons per capita contre 38,5.

Selon les Bêtes de pub, on ne nous vend plus l’eau pour ce qu’elle est, mais bien tout le style de vie qu’elle suscite. L’actrice américaine Jennifer Aniston est ainsi devenue l’égérie de la bouteille Smart Water à la forme particulière, qui fait la promotion d’une vie axée sur le yoga et la santé. 

Selon Arnaud Granata, la prochaine grande bataille à prévoir se livrera sur le plastique employé pour les bouteilles d’eau et le fait qu’elles soient jetables.

STÉPHANE MAILHIOT

HAVAS CANADA

Le maire de Montréal, Denis Coderre, avait d’ailleurs promis d’éliminer les marques d’eau embouteillée de la vente. Or, le lobby des boissons gazeuses sort les munitions et plaide sa cause dans chaque ville menaçant d’interdire les bouteilles d’eau, se montrant ainsi très proactif.

Le dossier sera à surveiller pour voir comment ces grandes entreprises s’y prendront pour mieux paraître socialement envers cet enjeu environnemental.

Aussi au programme cette semaine: la France lance une initiative pour la presse écrite, le Parti libéral se sert d’un mariage afin de recueillir les adresses de courriel, et la nouvelle campagne Chambre avec vues pour l'Alliance de l'industrie touristique du Québec signée Lg2.

Retrouvez l'intégralité de la chronique «Bêtes de pub», diffusée le jeudi à l’émission Médium large de Radio-Canada Première.

comments powered by Disqus