La référence des professionnels
des communications et du design

Commerce en ligne: l'appareil mobile en hausse au Québec

Selon une nouvelle étude Netendances du Cefrio, une majorité (57%) d'adultes québécois ont effectué des achats en ligne en 2016. Du lot, 44% ont recouru à un appareil mobile pour réaliser leurs transactions.

L'appareil mobile en hausse

Le rapport révèle que les appareils mobiles occupent une place grandissante dans le processus d'achats en ligne des Québécois.

Ainsi, même si l’ordinateur demeure le moyen le plus utilisé pour effectuer des achats en ligne (79%), le téléphone intelligent et la tablette sont désormais tous deux employés par 44% des Québécois réalisant des achats en ligne, en hausse par rapport à 2015: +28% pour le téléphone intelligent et +22% pour la tablette.

À noter: le recours à des appareils mobiles pour rechercher de l’information a également augmenté en 2016. Ainsi, 39% des participants en ont utilisé un pour trouver l'adresse d'un magasin, 37% dans le but de rechercher des produits sur internet, et 28% afin de comparer les prix avec ceux de concurrents. Seuls 5% ont employé leur appareil mobile en 2016 pour marquer leur présence («check in») dans un magasin sur les médias sociaux.

Plus de dépenses

Le rapport indique aussi que le commerce électronique au Québec a connu une année 2016 semblable à la précédente, alors que 57% des adultes québécois ont effectué des achats en ligne durant l'année, contre 58% en 2015.

Malgré cette baisse de 1%, le Cefrio évalue les dépenses totales d'achats en ligne à 8,5 milliards$, en progression de 6% comparativement à 2015 (huit milliards$). L'organisme attribue cette croissance à l’augmentation du panier d'achats mensuel moyen, estimé à 325$ en 2016 contre 309$ en 2015.

De plus, l'enquête révèle que 64% des participants ont dépensé jusqu'à 1000$ pour des achats en ligne en 2016. Aussi, 34% ont dépensé plus de 1000$. Les 18-44 ans et ceux au revenu supérieur à 60 000$ sont les plus nombreux à acheter en ligne.

Concernant les achats effectués, les catégories «vêtements, chaussures, bijoux et accessoires» (30%) et «spectacles, sorties et restaurants» (29%) demeurent les plus populaires.

«Une masse critique de Québécois a intégré le commerce électronique dans ses habitudes de consommation: la valeur totale des achats en ligne est en croissance pour une troisième année consécutive, explique Claire Bourget, directrice principale de la recherche marketing du Cefrio. Le commerce électronique représente plus que jamais un incontournable pour les entreprises du Québec, qui doivent être présentes là où les consommateurs s'informent sur leurs produits et services, puis les achètent.»

La carte de crédit continue de dominer

Finalement, l'étude révèle que 77% des cyberacheteurs québécois paient leurs achats en ligne par carte de crédit, loin devant PayPal (42%) et Interac en ligne (21%). Notons toutefois que pour l'ensemble du Canada, la proportion des cyberacheteurs préférant payer leurs achats en ligne par carte de crédit est moins élevée, à 59%.

23% des Québécois qui n’achètent pas en ligne ont indiqué comme raison le refus d’utiliser leur carte de crédit sur internet. Presque autant (22%) ont évoqué le besoin de tester, de voir ou d’essayer le produit avant de l’acheter, ou encore le manque de confiance envers le processus d’achat en ligne ou les sites des marchands en ligne.

Les résultats, graphiques et tableaux peuvent être consultés en ligne.

comments powered by Disqus