La référence des professionnels
des communications et du design

Commerce de détail: augmentation des achats et confiance à l'horizon

Même si l'indice 2017 reste sous la barre du 100 (96,2), indiquant que les pessimistes demeurent plus nombreux, les Québécois sont plus confiants quant à la situation financière de leur ménage, de leur province et de leurs perspectives d'achat.

À titre comparatif, cet indice était de 93 l'automne dernier et de 84,8 l'hiver passé. En fait, un tel taux remonte à l'automne 2012.

C'est ce que révèlent les données de l’indice de confiance des consommateurs, établies par le Groupe Altus pour le Conseil québécois du commerce de détail (CQCD) et dévoilées mardi lors du sommet Hop!

Intentions d'achat
Plus de quatre Québécois sur 10 (42%) estiment qu’il est actuellement intéressant d’effectuer des achats importants, une augmentation de 5% par rapport à l’an dernier (37%). De l'autre côté du spectre, 47% jugent que le moment n'est pas opportun, une baisse de 10% depuis l'hiver 2016.

Concernant ces achats, les types de produits les plus populaires sont les voitures (ou motos), à 6% (-2%), les maisons et les électroménagers à égalité à 5% et les meubles à 4%.

Dans les autres catégories, tout comme en 2016, toutes les catégories, sauf les chaussures et vêtements, suscitent des intentions d’achat négatives.

Des secteurs et des méthodes qui évoluent

Parmi les secteurs en progression, soulignons les marchands de 
matériaux de construction et de matériel de jardinage (+10,5%); les magasins de produits de santé et de soins personnels (+6%), et ceux d’appareils électroniques et ménagers (+5,2%).

Par rapport à 2016, 5% de plus de la population québécoise (48%) emploie désormais les nouvelles méthodes de paiement par carte de crédit, comme MasterCard PayPass, Visa payWAVE ou SpeedPass d’Esso. Ces méthodes génèrent toutefois encore de la méfiance, car 48% les jugent encore peu ou pas du tout sécuritaires (-2%).

Confiance économique
La perception de la situation économique des ménages est en légère progression (5%), alors que près des deux tiers des Québécois (63%) estiment que la situation financière de leur ménage demeurera la même au cours des 12 prochains mois. Tout comme en 2016, 22% croient plutôt que la situation s'améliorera, et un mince 10% prévoient une détérioration (par rapport à 16% l'hiver dernier).

La confiance s'améliore également face à l'économie d'ici. Ainsi, 44% des Québécois croient que la situation économique demeurera la même dans l'année (+15%) et 30% pensent qu'elle se détériorera, soit 19% de moins qu'en 2016. Un pour cent de plus de participants cette année (16%) croient en une amélioration de la situation économique.

Cette amélioration de l'indice de confiance serait en bonne partie attribuable, selon Léopold Turgeon, du CQCD, à une bonne situation pour l'emploi au Québec et à de bas taux d'intérêt. En ce qui a trait à l'augmentation des ventes, ce dernier cite également un climat favorable, encouragé par la faiblesse du dollar canadien et l'affluence de plusieurs Américains intéressés à acheter ici.

Photo: Clem Onojeghuo

comments powered by Disqus