La référence des professionnels
des communications et du design

#DemainLaPresse: une campagne nationale pour la presse française

En France, l'Alliance pour les chiffres de la presse et des médias (ACPM) dévoile une campagne nationale signée Australie et Publicis Média, déployée dans plus de 900 publications et 600 sites et applications mobiles, et qui vise à souligner l'importance d'une presse rigoureuse et son passage réussi au numérique.

La campagne repose sur une question centrale: «Où lirez-vous la presse quand les ordinateurs, tablettes et autres téléphones intelligents auront disparu?», une interrogation avec laquelle l'ACPM tente de mettre en lumière trois choses: le virage numérique déjà effectué par la presse française, l'espoir envers les prochaines autres transformations et, enfin, l'importance toujours aussi grande de la presse dans la société française et ses efforts pour préserver ses valeurs.

À l'aide du compte Twitter @DemainLaPresse, du mot-clic #DemainLaPresse, de trois visuels, d'autant de GIFS et d'un site dédié, l'initiative veut inviter les Français à participer à une «consultation ludique» sur l'avenir que l'Hexagone souhaite pour sa presse. Cette consultation invite à répondre à des questions du genre: «Les magazines féminins devraient-ils être gratuits pour les hommes?», «Les robots doivent-ils remplacer les journalistes?» et «La lecture de la presse devrait-elle être obligatoire entre 13h et 14h?».

L'objectif: recueillir les avis des Français sur les moyens à adopter pour actualiser la presse, puis mettre en marche un «grand mouvement fédérateur» faisant l'apologie de la presse française, qui a subi les contrecoups monétaires de l'arrivée du numérique, mais est néanmoins parvenue à s'adapter au point où elle enregistre une hausse de 10% de son lectorat global depuis 2013, selon l'ACPM. En bref, démontrer la résilience et l'importance de la presse à la santé de la vie démocratique.

L'union fait la force

Fait intéressant, la presse française s'est unie dans cette offensive nationale, alors que près de 1500 publications papier et numérique la relaieront pendant quatre mois. Selon l'ACPM, il s'agit d'ailleurs de la plus vaste campagne de presse jamais vue en France, un pays où elle est présente depuis environ 400 ans.

Notons aussi que les participants s'engagent à respecter quelques conditions, dont celle de déployer au moins trois pleines pages, pour chacun des trois visuels conçus par l'agence Australie. Ces exécutions mettent en scène la numérisation de la presse et des quotidiens par des visuels futuristes qui incarnent «l'intemporalité du média» et arborant toutes la question centrale de l'opération: «Où lirez-vous la presse quand les ordinateurs, téléphones intelligents et tablettes auront disparu?».

Annonceur: Alliance pour les chiffres de la presse et des médias
Agence: Australie

comments powered by Disqus