La référence des professionnels
des communications et du design

5 nouvelles technologiques à surveiller

Cette semaine: une série Netflix dont vous êtes le héros, WordPress s'invite dans Google Docs, et Facebook dévoile trois nouveautés: City Guide, Messenger Day et des réactions dans Messenger.

* Selon des renseignements obtenus par le quotidien Daily Mail, Netflix planche sur une idée innovante: permettre aux utilisateurs de choisir la direction que prendra l'intrigue d'une série, un peu à la manière des livres «dont vous êtes le héros».

Souhaitant favoriser une plus grande interactivité avec le public, Netflix travaillerait ainsi au développement d'un concept qui permettrait aux utilisateurs de décider du scénario d'une série et du sort de ses personnages préférés. Par exemple, le Daily Mail cite la série Orange is the new black, dans laquelle le téléspectateur pourrait décider si une prisonnière rejoint un gang de rue ou non. Le choix influencerait alors le déroulement du reste des épisodes de la série, et les acteurs devraient tourner plusieurs «segments alternatifs» afin de permettre le fonctionnement de pareille idée.

Le président-directeur général de Netflix, Reed Hastings, a d'ailleurs confirmé au journal que l'entreprise travaillait présentement à des «séries interactives». Le concept devrait même être déployé dès cette année, sous la forme de la série pour enfants Choose-your-own-adventure. Selon Daily Mail, si le succès est au rendez-vous, Netflix déclinerait ensuite l'idée sur ses séries originales. Une histoire à surveiller (avant de décider de celles de nos séries préférées).

* WordPress vient de lancer une nouvelle extension Chrome qui permet aux utilisateurs d’écrire, d’éditer et de collaborer dans Google Docs avant d’enregistrer le fichier en tant qu’article, ou de l'exporter directement sur un site WordPress.com.

Cette extension devrait ainsi permettre de produire des articles collaboratifs beaucoup plus rapidement, alors que plusieurs rédacteurs pourront ouvrir et travailler dans le même fichier Google Docs à la fois.

Selon TechCrunch, plus d'un quart des sites web sont bâtis avec WordPress. Cette nouvelle extension représente donc une bonne nouvelle pour les équipes qui travaillent à distance, mais aussi pour les salles de rédaction, puisque WordPress ne permet pas de collaborer et de travailler à plusieurs en même temps sur un même article.

* Facebook dévoile trois nouveautés: City Guide, Messenger Day et des réactions dans les conversations Messenger.

- City Guide, accessible dans le menu «More» de l'application mobile Facebook, dévoile des villes que les amis Facebook des utilisateurs ont visitées, jumelées à diverses recommandations d'endroits à voir et de choses à faire. 

Lorsque l'utilisateur clique sur une ville, une liste de petits symboles associés à chaque ami ayant visité l'endroit apparaît. En sélectionnant un ami en particulier, une liste des endroits qu'il a lui-même visités (hôtels, restaurants, musées...) apparaît, axée sur les données récoltées lors des «check-ins».

Chaque recommandation peut ensuite être enregistrée par l'utilisateur afin de créer une liste de ses endroits favoris. Il est également possible de sauvegarder la ville en tant que telle, puis de bâtir une liste de type «liste de souhaits» qui peut ensuite être partagée.

- Messenger Day, dernière itération de Snapchat par Facebook, permet de prendre une photo ou une vidéo, de la modifier en y ajoutant du texte, un filtre et autres autocollants, puis de l'ajouter à son «Messenger Day». Chaque contenu ajouté est ensuite consultable pendant 24 heures. Les habitués des stories Snapchat ou Instagram comprendront le principe très vite; pour les autres, tous les détails se trouvent sur le blogue de Facebook.

- Les réactions débarquent dans Messenger, à tout le moins selon la découverte de TechCrunch. Ainsi, Facebook teste actuellement sur sa messagerie instantanée les réactions, un peu à la manière de celles disponibles sur iMessage (la messagerie texte pour iPhone).

En somme, il est désormais possible de réagir à un message reçu en privé selon les réactions classiques proposées par Facebook – j'aime, j'adore, haha, triste, fâché –, mais une nouvelle réaction apparaît aussi: je n'aime pas. De plus, un petit compteur montre le nombre de réactions à un message laissé sur Messenger, exactement comme sous les statuts Facebook. Notons toutefois que les réactions sur Messenger sont, pour le moment, réservées à une poignée d'utilisateurs, Facebook préférant tester la fonctionnalité à petite échelle avant de la déployer de façon globale.

comments powered by Disqus