La référence des professionnels
des communications et du design

Snapchat en hausse chez les plus de 45 ans

Si la majorité des utilisateurs de Snapchat est constituée de jeunes milléniaux (18-24 ans), une récente étude d'eMarketer révèle que, désormais, 11% des utilisateurs américains sont âgés de plus 45 ans, une proportion vouée à grandir dans les prochaines années.

Selon l'étude, plus de 70 millions d'Américains vont employer Snapchat en 2017. Du lot, eMarketer estime que 6,4% seront âgés de 45-54 ans, et que huit millions d'utilisateurs américains (11,4%) seront âgés de plus de 45 ans.

eMarketer s'attend à voir la proportion d'utilisateurs de plus 45 ans grandir d'année en année.

De plus, eMarketer s'attend à voir la proportion d'utilisateurs de plus 45 ans grandir d'année en année, pour atteindre 12,2% en 2018, puis 13,3% en 2019. Pour la petite histoire, la proportion d'utilisateurs américains de Snapchat de plus 45 ans était de 9% en 2016 et de seulement 5,6% en 2015.

La firme définit un utilisateur comme une personne qui consulte l'application au moins une fois par mois.

Visionner... et surveiller

Ces chiffres ont de quoi étonner, puisque Snapchat est souvent considérée comme une application s'adressant aux milléniaux. Pour expliquer sa hausse de popularité chez une frange de la population plus âgée, Jaimie Chung, analyste d'eMarketer, propose de regarder du côté de sa section Discover.

«Snapchat y offre maintenant du contenu de façon journalière. Les utilisateurs plus vieux sont donc plus enclins à l'employer afin de consommer ces contenus, puisque Snapchat a signé plusieurs partenariats avec différents réseaux de télévision pour accueillir des mini-épisodes exclusifs.»

«Je crois qu'une certaine portion des utilisateurs plus âgés emploient Snapchat afin de regarder ce que font leurs enfants.»

Toutefois, une autre raison pourrait expliquer cette hausse d'adeptes plus vieux de Snapchat: la volonté de surveiller ce qu'y font leurs enfants, alors que 80% des adolescents américains utiliseraient l'application au moins une fois par mois.

«Je crois qu'une certaine portion des utilisateurs plus âgés recourent à Snapchat afin de regarder ce que font leurs enfants, admet Debra Aho Williamson, analyste principale d'eMarketer, en entretien à AdAge. Malgré tout, nous estimons que Snapchat va progressivement élargir son offre afin d'intéresser plus que de jeunes milléniaux, un peu comme Facebook l'a fait à ses débuts.»

L'enquête complète d'eMarketer peut être consultée à cette adresse.

comments powered by Disqus