La référence des professionnels
des communications et du design

#DeleteUber: le PDG d'Uber renonce à conseiller Donald Trump

La saga #DeleteUber et la pression des employés à la suite du décret présidentiel sur l'immigration forcent Travis Kalanick, PDG d'Uber, à quitter le conseil économique de Donald Trump. 

Après la folie de la fin de semaine dernière, où certains ont reproché à Uber de ne penser qu'à ses intérêts financiers en continuant de servir la clientèle de l'aéroport JFK à New York, des employés de l'entreprise ont demandé des comptes à leur PDG. 

Lors d'une visite déjà prévue au siège social de San Francisco, Travis Kalanick a dû répondre aux questions d'employés en colère quant à sa décision de siéger au conseil économique du président des États-Unis en décembre. Plusieurs remettaient en question sa présence à cette table à la suite du décret sur l'immigration annoncé le 27 janvier.

Le PDG a finalement décidé jeudi de se retirer du conseil et a publié une lettre au personnel en expliquant qu'il existait plusieurs façons de protester contre le décret, mais que de siéger au conseil nuirait à cette prise de position. 

À noter également que le mot-clic #DeleteUber qui a circulé depuis l'événement a fait perdre 200 000 abonnés à Uber, selon le New York Times

Photo: Luis Llerena

comments powered by Disqus