La référence des professionnels
des communications et du design

Claude Auchu: «La croissance ne doit pas faire grossir, mais faire grandir»

Lg2, qui s'était illustrée en tant que modèle de repreneuriat en 2015, procède à de nouveaux changements à sa direction en nommant Claude Auchu président exécutif du conseil d’administration et Marc Fortin chef des opérations et de la création du bureau de Montréal.

Claude Auchu remplacera ainsi Sylvain Labarre à la tête du conseil d'administration. Il assumera un rôle de gardien de la vision nationale du groupe Lg2 en plus de demeurer le chef du design à Montréal. Cette nomination s'inscrit dans le plan de transition entre les fondateurs et les associés, planifié il y a deux ans. Marc Fortin devient quant à lui chef des opérations et de la création du bureau de Montréal. Il supervisera les activités de l’agence et son produit global.  Les nominations ont été annoncées mardi par Mathieu Roy, président du bureau de Montréal.

«pour avoir une relève forte, il faut avoir la meilleure agence.»
– Claude auchu

Ayant constaté que le bureau de Montréal gérait un volume important de travail et de gestion, les dirigeants ont cherché à répartir la pression entre les succursales de Montréal, Québec et Toronto. C'est la raison pour laquelle Marc Fortin assumera les opérations du bureau de Montréal, alors que Mathieu Roy aura la responsabilité première de s’assurer de la relation client. Une question de «diviser pour mieux conquérir», selon Marc Fortin. 

Des défis de croissance
Mais au-delà de la répartition des tâches, les changements au sein de l'agence reflètent une volonté de s'adapter à la croissance des dernières années. «Ces derniers mois, nous avons constaté que tout fait en sorte que le produit à livrer est toujours un peu plus complexe, souligne Claude Auchu. Ce qu’on souhaite, c'est d’être plus efficaces tout en conservant le même rapport avec nos clients. La croissance ne doit pas faire grossir, mais faire grandir.» Claude Auchu est sensible à la question, car il considère qu'une croissance mal encadrée peut mener à s'éloigner des annonceurs, puis faire perdre un lien de proximité qui permet d'être efficace. 

Penser pour la prochaine génération
Le principal défi se situe toutefois dans le fait de diriger l'entreprise dans la direction désirée par les fondateurs et, aujourd'hui, par la seconde génération. C'est-à-dire de s'assurer qu'elle reste indépendante, québécoise et gérée par des repreneurs. «Nous avons toujours eu un esprit entrepreneurial, en raison de nos origines, explique Marc Fortin. La question est aujourd'hui de réussir à perpétuer cette mentalité et à créer des entrepreneurs à l’intérieur de l’organisation.» Pour cela, des efforts sont déployés afin de s'assurer que l'ADN de la marque soit conservé et que chaque bureau transmette une idéologie semblable. Cela sera le rôle national de Claude Auchu. «L’objectif est que dans 10 ou 15 ans, la relève soit prise et que l’identité reste la même, car c’est ce qui crée de l’attrait pour les annonceurs et les gens de talent. Mais pour avoir une relève forte, il faut avoir la meilleure agence.» 

«La question est aujourd'hui de réussir à perpétuer cette mentalité et à créer des entrepreneurs à l’intérieur de l’organisation.»
– MARC FORTIN

Par leurs réflexions, les deux dirigeants assurent vouloir s'adapter à la réalité actuelle, mais surtout protéger l'avenir. Car selon eux, c'est en restant près du produit qu'ils sauront insuffler le désir de continuer la mission de l'entreprise à la relève. «En ce moment, ce sont nous les repreneurs qui sommes en contrôle dit Marc Fortin. Mais comment protéger l’ADN de cette entreprise qui nous a été léguée? Et de nous assurer que dans notre approche nous restions petits? C’est là tout le défi auquel nous nous attaquons et qui a nécessité des mois de réflexion. En tant qu'entreprise, il faut à la fois se protéger, conserver les acquis et savoir reconnaitre ce qui doit être changé. Les fondateurs ont toujours dit que le produit était gage de la croissance. Et pour cela, nous devons être vigilants et nous assurer que le produit appartienne à tous.»

En couverture: Claude Auchu et Marc Fortin

comments powered by Disqus