La référence des professionnels
des communications et du design

4 nouvelles technologiques à surveiller

Cette semaine, les pauses publicitaires débarquent dans les vidéos Facebook, les Snapchat Spectacles arrivent en ligne, WhatsApp dévoile son équivalent des «Stories», et des rumeurs de parties de baseball des Ligues majeures offertes en diffusion continue sur Facebook.

* Facebook présente Ad Breaks, des pauses publicitaires offertes aux producteurs de contenu durant leurs présentations de vidéos en direct.

Dans un billet de blogue, l'entreprise indique que les vidéos en direct réunissant un minimum de 300 personnes et diffusées par des pages Facebook de plus de 2000 abonnés pourront opter pour des pauses publicitaires, d'un maximum de 20 secondes. Ces pauses pourront être présentées une première fois quatre minutes après le début d'une vidéodiffusion en direct, et revenir ensuite une fois toutes les cinq minutes. Pour démarrer une pause publicitaire, les éditeurs disposeront d'un symbole affublé du symbole d'argent («$») sur lequel il suffira de cliquer pour lancer la pause.

Réservée à une poignée d'éditeurs aux États-Unis pour le moment, les revenus des Ad Breaks seront répartis entre Facebook et les éditeurs, respectivement à hauteur de 45% et 55%.

À noter: selon TechCrunch, les pauses devraient aussi arriver prochainement dans les vidéos sur demande, c'est-à-dire celles répertoriées sur la page Facebook d'un éditeur, donc non seulement lors des vidéos en direct. Pour Facebook, il s'agit d'une façon d'inciter les éditeurs à produire davantage de vidéos, en utilisant le partage des revenus comme carotte.

* Les lunettes vidéo Snapchat Spectacles sont désormais offertes sur la boutique en ligne de Snapchat.

En novembre dernier, Snapchat avait conçu des distributeurs automatiques à l’esthétique collée sur celle de l'application pour la commercialisation de ses nouvelles lunettes connectées, les Spectacles. Ces distributeurs, nommés Snapbots, étaient ensuite déplacés chaque jour dans des endroits différents, pouvant être localisés sur le site de Spectacles. Ils s'étaient même retrouvés dans une boutique éphémère en plein coeur de New York.

Désormais, plus besoin de partir à la chasse aux distributeurs, alors que les Spectacles sont offertes en ligne, vendues 129,99$US la paire et en trois couleurs. Snapchat précise que les consommateurs sont toutefois limités à l'achat d'un maximum de six Spectacles à la fois.

* WhatsApp s'inspire à son tour de Snapchat en dévoilant sa nouvelle fonctionnalité qui calque le principe des «Stories».

Comptant plus d'un milliard d'utilisateurs, WhatsApp est particulièrement populaire en Asie et appartient à Facebook depuis son achat en 2014. En proposant des «Stories», l'application devient ainsi le quatrième produit de Facebook à intégrer cette fonctionnalité rendue populaire par Snapchat, après Instagram en août, Messenger en décembre et l'application mobile Facebook en janvier dernier.

Sur WhatsApp, les «Stories» prendront le nom de «Statuts». Après avoir pris une photo ou une vidéo, il sera possible de l'éditer avec des dessins, du texte ou des émojis. En l'envoyant dans l'onglet «Statut», les contacts de l'utilisateur pourront consulter la photo ou la vidéo pendant un maximum de 24 heures, en plus de pouvoir la commenter. Finalement, The Verge indique que cette nouvelle fonctionnalité se veut un «cadeau» de WhatsApp à tous ses utilisateurs afin de célébrer ses huit ans.

* Selon des renseignements obtenus par Reuters, Facebook et la Ligue majeure de baseball (LMB) discuteraient afin de présenter des matchs en diffusion continue dès l'été prochain sur la plateforme du réseau social.

Bien qu'une entente serait toujours «loin d'être finalisée», Reuters indique que Facebook espère conclure pareille entente prochainement, histoire de concurrencer Twitter sur le terrain fertile des vidéodiffusions en direct d'événements sportifs, qui demeurent un des «derniers directs» capables de réunir de vastes auditoires.

En effet, en 2016, Twitter a présenté des parties de tennis du tournoi de Wimbledon, d'autres de basketball de l'Association nationale de basketball (ANB), ainsi que des rencontres de la Ligue nationale de football (LNF). En s'associant à la LMB, Facebook chercherait alors à diversifier son offre et à attirer un auditoire jeune.

Précisons toutefois qu'il ne s'agit pas de la première aventure de Facebook sur le terrain des diffusions sportives en direct. Récemment, Facebook s'est entendu avec Univision et la Ligue de soccer mexicaine (Liga MX) pour la vidéodiffusion en direct de 46 parties en 2017. En 2016, le réseau social a aussi présenté des rencontres de basketball de l'ANB et même du ping-pong.

comments powered by Disqus