La référence des professionnels
des communications et du design

4 nouvelles technologiques à surveiller

Cette semaine, Facebook revoit la lecture de ses vidéos sur son application mobile et déploie des offres d'emploi, tandis que Google accueille des listes sur Maps et permet les achats sur Home.

* Facebook s'attaque au marché de l'emploi, par l'entremise, au Canada et aux États-Unis, d'un onglet sur les pages d'entreprises qui permet d'afficher leurs offres d'emploi et de recevoir des candidatures à même le réseau social.

L'onglet Jobs leur permet de partager une ouverture de poste dans une publication nouveau genre, qui présente notamment le titre, le salaire et l'horaire de travail. Ces publications sont accompagnées du bouton «Appliquer maintenant», qui fait apparaître un formulaire de candidature prérempli avec les renseignements publics déjà présents sur le profil Facebook de l'utilisateur. Les candidatures reçues sont ensuite acheminées par Messenger, l'application de messagerie de Facebook, à la page de l'organisation.

À noter: celles-ci pourront également connaître l'identité des utilisateurs ayant consulté l'offre d'emploi. Elles pourront donc recueillir des données indiquant quels profils sont intéressés par les postes qu'elles mettent en ligne. Enfin, elles pourront aussi payer pour mettre en évidence leurs offres sur le fil de nouvelles du réseau social.

Finalement, sur la nouvelle section facebook.com/jobs, les utilisateurs peuvent retrouver les offres d'emploi présentes sur Facebook, classées selon leur géolocalisation.

* Facebook annonce que, désormais, le son des vidéos sera activé par défaut sur son application mobile, en plus de présenter d'autres nouveautés pour le visionnement de vidéos.

«Alors que les gens regardent et partagent plus que jamais des vidéos sur leur téléphone, ils en sont venus à s’attendre à entendre le son lorsque le volume de leur appareil est actif», estime Facebook dans un billet de blogue. Il fallait jusqu'ici cliquer sur une vidéo pour entendre sa piste audio, mais le son sera désormais activé par défaut, sauf si son appareil est réglé sur le mode silencieux. Il est toutefois possible de désactiver cette fonction dans la section «Paramètres» de l'application.

De plus, le réseau social, qui veut «améliorer l'expérience des utilisateurs avec les contenus vidéo», annonce d'autres nouveautés:
- une meilleure intégration des vidéos verticales sur mobile, désormais affichées en pleine largeur;
- et un nouveau mode de lecture qui permet de visionner une vidéo en petit format, dans une fenêtre qu'il est possible de déplacer, permettant du coup de continuer de défiler le fil de nouvelles Facebook.

D'ailleurs, ce dernier mode de lecture pourra même, sous Android, permettre de poursuivre le visionnement d'une vidéo hors de l'application Facebook.

* Google Home, un assistant virtuel vocal qui peut contrôler les autres appareils technologiques de la maison, permet désormais d'acheter des produits à l'aide de commandes vocales, à la manière de l'Alexa d'Amazon.

Les commandes seront effectuées par Google Express, le service d'achats de Google. Habituellement offert par abonnement, le service de Google Express sera gratuit pour tous les achats effectués par Google Home jusqu'au 30 avril prochain.

À noter: puisque les achats par Google Home transitent par Google Express, les produits qu'il est possible d'acheter sont limités à ceux tenus dans les entreprises partenaires de Google Express. Aussi, pour profiter de cette fonctionnalité, l'utilisateur devra résider dans un endroit où le service de livraison de Google Express est offert.

* Google Maps propose une nouvelle fonctionnalité qui permet de créer et de partager des listes d’endroits à fréquenter.

Il est désormais possible d'enregistrer des destinations, lieux ou établissements directement dans Google Maps, de les regrouper en listes, puis de partager ces dernières à ses contacts, à même l'application.

Google précise que les utilisateurs peuvent aussi suivre des listes existantes à propos de sujets spécifiques, ou encore être informés de lieux qui pourraient les attirer selon leurs déplacements, deux fonctionnalités qui devraient intéresser nombre d'entreprises. Comme l'indique Google: «maintenant que nous avons cartographié le monde, c'est à votre tour [aux utilisateurs] de le faire avec l'aide de nos Listes».

 

comments powered by Disqus