La référence des professionnels
des communications et du design

Palmarès Global 500: la valeur d'Apple en forte baisse

Google se hisse en tête du palmarès Global 500 des marques avec le plus de valeur, dressé par la firme de consultants Brand Finance. Apple, qui occupait la première position, perd quant à elle plus du quart de sa valeur par rapport à l'année précédente.

Google reprend ainsi la première position à Apple, qui l'occupait en 2016. Cet échange s'explique par la baisse de 27% de la valeur de la marque Apple, passée de 145 milliards$US en 2016 à 107 milliards$US en 2017. Pour Google, c'est plutôt l'inverse: avec une hausse de 24%, la valeur du géant californien étant aujourd'hui estimée à 109 milliards$US.

Notons que la firme Brand Value établit la valeur d'une marque à partir d’un calcul de ses revenus après impôts.

Les autres marques complétant le top 5 sont Amazon (valeur de 106 milliards$US, troisième en 2016), AT&T (valeur de 87 milliards$US, sixième en 2016) et Microsoft (valeur de 76 milliards$US, quatrième en 2016). 

D'ailleurs, les sociétés technologiques et de télécommunications dominent généralement le haut du classement. En effet, parmi les 10 premiers rangs, seulement deux marques proviennent de secteurs différents: Walmart (huitième, avec une valeur de 62 milliards$US) et la banque chinoise ICBC (10e, 47 milliards$US).

Quant aux marques du top 100 ayant connu les hausses les plus importantes de leur valeur de 2016 à 2017, le podium est complètement chinois, Tencent se classant en tête (+124%) devant WeChat (+103%) et AliBaba (+94%).

À l'opposé du spectre, Apple a perdu le plus de plumes depuis 2016, avec une baisse de 27% de sa valeur, devant Vodafone (-22%) et American Express (-19%).

Pour David Haigh, président-directeur général de Brand Finance, la chute de la valeur d'Apple s'explique par un mélange de facteurs. «Apple a connu des difficultés à maintenir son avantage technologique. Les nouvelles versions de l'iPhone ont fourni des revenus en baisse, tandis que le marché chinois est désormais bondé de concurrence. Apple vit sur du temps emprunté depuis plusieurs années en exploitant son capital de marque. Cette situation souligne l'un des bénéfices de posséder une marque forte, mais Apple a aujourd'hui poussé la chose un peu trop loin.»

Finalement, aucune marque canadienne ne figure parmi les 100 premières au classement Global 500. La première est la Banque Royale, 106e, en hausse de 12 places par rapport à 2016.

comments powered by Disqus