La référence des professionnels
des communications et du design

Telus ouvre une première boutique Expérience branchée à Montréal

Telus dévoile une première boutique connectée à Montréal, la deuxième au Québec, dans le but de bonifier l'expérience en magasin des consommateurs. Laurent Sabas, directeur général, ventes et services, de Telus, explique comment la marque entend se positionner comme une «référence en matière d'accessoires technologiques». 

laurent sabas

telus

Dans ce nouvel espace, situé au centre commercial Fairview Pointe-Claire, on vend toujours des appareils, mais aussi, et surtout, plus de 1000 produits sélectionnés pour répondre à la demande des consommateurs branchés. 

Si le concept a d'abord été établi dans d'autres grandes villes canadiennes, Laurent Sabas explique que ce nouveau type de magasins vise à positionner Telus comme un fournisseur de solutions afin de «donner accès à une clientèle, pas seulement celle de Telus, à une variété de produits préalablement choisis». 

«On tente toujours d'inclure un mélange d'articles qu'on sait populaires (par exemple, ceux de Sonos et de Beats By Dr. Dre), mais aussi d'autres avec lesquels on aime prendre des risques.» Il cite notamment des livres à colorier pour enfants qui se connectent à une tablette comme un choix plus audacieux, actuellement en période test. 

Le nouveau concept de vente au détail permet aussi aux clients de manipuler et d'essayer les appareils mobiles, qu'il s'agisse des téléphones, mais aussi des thermostats numériques gérables par le téléphone ou des détecteurs de fumée et de mouvement. Des experts en magasin sont entraînés pour donner des séances de formation individuelles gratuites. 

Afin d'offrir une expérience optimale, le magasin est divisé en plusieurs zones avec des solutions branchées. On y retrouve entre autres les zones loisir et santé, audio, protection et maison connectée, selon Laurent Sabas, en très forte croissance. 

S'il ne peut encore rien dévoiler concernant une expansion prochaine du concept au Québec, Laurent Sabas croit que, comme les objets connectés, ce type de boutiques pourrait connaître une croissance exponentielle dans les prochaines années. 

 

comments powered by Disqus