La référence des professionnels
des communications et du design

Cent voix s'élèvent pour l'équité fiscale entre entreprises d’ici et d’ailleurs

Plus d'une centaine de personnalités et de représentants des milieux culturels, syndicaux et d'affaires ont uni leurs voix pour contrer le traitement de faveur à l'égard des géants étrangers, avec le mouvement #100voix.  

​«On ne peut permettre aux géants étrangers d'échapper aux taxes que toutes les entreprises d'ici doivent prélever. Il faut corriger cette injustice qui pénalise nos entreprises, nos artistes, nos artisans et nos travailleurs. Tous ensemble, nous avons le devoir de protéger la culture du Québec et du Canada.»

La déclaration est cosignée par plusieurs gros et petits joueurs de l'industrie dont la Confédération des syndicats nationaux, la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec, le Festival du Nouveau Cinéma, Audiogram, Québecor, Bell Média et l’A2C. 

Ce mouvement s'inscrit dans la foulée des demandes de mesures concrètes en soutien à la presse écrite émises au gouvernement Trudeau, pour contester la politique culturelle de la ministre fédérale Mélanie Joly, accusée d'aplaventrisme devant les géants américains. La lettre ouverte parue dans plusieurs médias le 20 novembre dernier accuse Google et Facebook d'utiliser «les contenus produits à grands frais par les journaux tout en vampirisant leurs revenus publicitaires». 

«Pour nous, l’équité fiscale entre entreprises d’ici et d’ailleurs est cruciale puisque cela affecte directement la compétitivité de chacun. Les règles du jeu doivent être les mêmes pour tous, qu’on parle de taxes ou de crédits d’impôt», explique Dominique Villeneuve, présidente-directrice générale de l’A2C.

Les médias sont en pleine transformation. «Ils doivent au minimum pouvoir évoluer dans un environnement fiscal équitable face à leurs concurrents. C’est leur avenir qui est en jeu, et leur survie est vitale à l’écosystème », conclut-elle.

Pour voir la liste de tous les signataires, cliquez ici

comments powered by Disqus