La référence des professionnels
des communications et du design

La publicité numérique gagnera du terrain en 2018 au Canada

Plus de la moitié de l'argent investi en publicité au Canada proviendra du numérique, dévoile GroupM dans ses prévisions des investissements publicitaires d'ici et d'ailleurs pour 2018, rapporte le magazine Media in Canada

Selon le rapport, les investissements numériques au pays devraient augmenter de 15% en 2017, puis de 13% en 2018.

Si les journaux devront encore composer avec des investissements publicitaires réduits (-32% de 2017 à 2018), les magazines seront les plus affectés, avec une réduction prévue de 36%. 

Du côté des annonceurs, Bell est celui qui a le plus investi au pays avec une augmentation de 24% de 2015 à 2016 (pour un total de 103 millions$). Par ailleurs, Chrysler s'est fait remarquer pour avoir freiné ses investissements, avec 11% de moins en 2016 (pour un total de 85 millions$). 

Parmi les autres catégories, les investissements dans la vente au détail se font sentir, formant la seule catégorie à surpasser le milliard de dollars (tout de même en baisse de 5%). 

Ailleurs 

Dans son rapport, GroupM prévoit aussi une augmentation des investissements publicitaires mondiaux, pour un total prévu de 558 milliards$US en 2018. Les États-Unis, la Chine, l'Argentine, le Japon, l'Inde et l'Angleterre devraient être responsables à eux seuls de 68% de ces investissements. 

Les investissements mondiaux en publicité numérique devraient augmenter de 11,5% en 2017, puis de 11,3% en 2018, alors que leur part de marché devrait atteindre 36,4%. 

Le rapport prévoit aussi que le duopole formé de Google et Facebook poursuivra sa domination mondiale. En excluant le marché chinois, GroupM croit que les deux géants seront responsables de 84% des investissements numériques en 2017. 

comments powered by Disqus