La référence des professionnels
des communications et du design

Les soldes de l’après-Noël en perte de vitesse

Alors que plus que deux Québécois sur cinq ont profité des ventes du Vendredi fou et du Cyberlundi pour se procurer leurs achats des Fêtes, seulement 27% participeront aux ventes de l’après-Noël, révèle une étude de l’Observateur pour le Conseil québécois du commerce de détail (CQCD).

«Nous observons une diminution du taux de participation des Québécois aux soldes de l’après-Noël, indique Léopold Turgeon, président-directeur général du CQCD. En contrepartie, 42% des Québécois ont participé, cette année, aux ventes de la longue fin de semaine de novembre, une augmentation de 7% par rapport à 2016.»

Le spécialiste note que près de 67% des consommateurs d'ici ont profité des soldes de novembre pour se procurer leurs cadeaux, et près de la moitié ont effectué leurs achats sur le web.

Cette tendance s’explique par un comportement d’achats des consommateurs, qui préfèrent les ventes précédant les Fêtes afin de profiter de meilleures réductions. 

Comme cela a été observé dans les sondages effectués au cours de l’année, les achats sur internet progressent. En 2017, 31% des Québécois effectueront un ou des achats sur internet lors de l’après-Noël, comparativement à 29% en 2016.

À cette occasion, les consommateurs se procureront des vêtements et accessoires de mode (42%), des produits électroniques (24%) et des articles de divertissement (12 %).

Le sondage a été réalisé en ligne en décembre 2017, et 1084 participants ont rempli le questionnaire. Les données ont été pondérées selon le genre pour refléter la démographie.

 

comments powered by Disqus