La référence des professionnels
des communications et du design

La Fondation Jasmin Roy dénonce le cyberharcèlement

La Fondation Jasmin Roy a collaboré pour une première fois avec l'agence Ogilvy Montréal pour sa campagne de sensibilisation qui vise à mettre en lumière les conséquences graves du cyberharcèlement chez les adolescents.

La Fondation Jasmin Roy lutte contre la discrimination, l’intimidation et la violence envers les jeunes en milieu scolaire.

Son offensive se décline en affichage, sur les réseaux sociaux et dans les journaux. Les exécutions montrent des jeunes qui consultent leur téléphone afin d'illustrer que le cyberharcèlement peut parfois sembler moins grave, car il se passe sur le web, selon ce qu'a affirmé son président et fondateur dans une entrevue accordée à TVA.

Selon une récente étude de Statistique Canada, 17% des utilisateurs d’internet de 15-29 ans disaient avoir été victimes de cyberintimidation ou de cyberharcèlement au cours des cinq années précédentes, soit environ 1,1 million de jeunes Canadiens.

«Ces chiffres sont inquiétants et démontrent à quel point nous devons mettre plus d’efforts à bien encadrer l’utilisation d’internet auprès des jeunes, puis à les éduquer à bien utiliser les réseaux sociaux», soutient Jasmin Roy.

 

Annonceur: Fondation Jasmin Roy
Agence: Ogilvy Montréal
Photographie: Jean Malek