La référence des professionnels
des communications et du design

Zetä Production: 10 ans à créer ensemble

L'équipe de Zetä Production a récemment célébré 10 ans de créativité. C'est en misant sur «le talent de créer ensemble» que l'équipe de photographes a passé sa première décennie. La présidente, Patricia Doss, partage sa vision de la boîte. 

Dès sa création en 2007, Zetä se donne comme mission de découvrir et de propulser les jeunes photographes d'ici dans le monde hyper contingenté de la publicité québécoise, un espace déjà bouillonnant de talents. Dix ans plus tard, l'agence tire toujours son épingle du jeu, et ses clients d'envergure, nationaux et internationaux, sont là pour le prouver. 

«Les entreprises comprennent que pour créer de la magie, le souci du détail fait la différence.»

Le talent, mais l'humain avant tout

Au cours de la dernière décennie, Patricia Doss explique que certains moments plus difficiles ont permis à Zetä de se recentrer sur les valeurs fondamentales à l'entreprise. «Le respect, d'abord, parce qu'il permet d'obtenir des solutions gagnantes pour chaque partie concernée, suivi du savoir-faire et du savoir-être. On ne sélectionne pas beaucoup de talents parce que c'est très important pour nous de pouvoir offrir un service hautement personnalisé et humain.»

Zetä compte quatre photographes: Virginie Gosselin, Jeff Frenette, Adrien Williams et Félix Renaud, qui vient d'ailleurs de se tailler une place dans le palmarès 2017 des 30/30 d'Infopresse, et deux productrices, tous aux talents variés.  

Même si Patricia Doss souhaite voir l'offre de son entreprise la plus garnie possible – architecture, cuisine, voyage, médias sociaux, style de vie, etc. –, n'entre toutefois pas qui le veut chez Zetä. «Je mets beaucoup de temps à scruter les portfolios, je vais aux expositions de fin d’études, dans diverses écoles de photographies. J’essaie de déceler le talent et la signature en train de se développer, et je garde un œil ouvert sur ceux qui ressortent du lot.»

Et même pour les talents à l'état pur, une période de gestation est nécessaire afin d'accoucher d'une signature unique. «Ça peut prendre un an, voire trois, afin qu'un photographe intègre finalement la famille de Zetä, il faut laisser le temps à une signature de se développer et que le portfolio devienne constant dans sa signature.»

Les talents arrivent tous avec une solide formation en photographie, mais l'équipe se forme au rythme des liens humains. «On gère des projets dans de très courts délais. Donc, le travail d’équipe est super important. Ça nous permet de travailler dans l’harmonie, et nos clients le remarquent, eux aussi. D’où les multiples rencontres du début, pour apprendre à connaître les individus et créer une relation.»  

Former des photographes

En identifiant les objectifs de carrière de chaque photographe, il est plus facile de tracer le chemin à parcourir pour y arriver. «Ensemble, on discute des clients qu'ils aimeraient avoir, des campagnes qu'ils aimeraient produire, où ils se voient dans l'avenir, pour qu'on puisse bâtir un portfolio qui leur permettra de se rendre où ils désirent aller.»

Si les années ont permis à Patricia Doss de développer son talent à le dénicher, son rôle consiste surtout à l'épanouir. «Quand il commence, le jeune photographe a besoin de coaching pour savoir comment on se présente devant un client ou une agence; comment on comprend un brief, etc. Il doit apprendre à gérer la pression et à trouver vite des solutions, puis les appliquer toujours en harmonie avec le reste de l'équipe.» 

L'avenir

L'explosion des médias sociaux ces dernières années a vu naître des plateformes comme Instagram, où n'importe qui muni de la caméra de son téléphone peut s'improviser photographe. Un nombre ahurissant de 95 millions de photos et vidéos sont publiées tous les jours sur Instagram. Pourtant, la présidente de Zetä voit cette nouvelle réalité pas comme une menace, mais comme une occasion d'affaires. «Parce que plus de photos que jamais circulent, on est maintenant capable de mieux identifier une image percutante. Les entreprises comprennent que pour créer de la magie, le souci du détail fait la différence.»

«On ne sélectionne pas beaucoup de talents parce que c'est très important pour nous de pouvoir offrir un service hautement personnalisé et humain.»

Zetä n'afficherait pas 10 ans à son compteur si l'industrie n'avait pas reconnu et investi dans le talent d'ici, signale Patricia Doss. La façon d'être reconnaissant, selon elle, est de redonner à la société en prenant pour clients un maximum d'entreprises locales.  

Par ailleurs, elle ne prévoit pas agrandir son équipe prochainement, mais plutôt continuer de bâtir des relations saines et durables, qui ont fait la marque de l'entreprise depuis ses débuts. Et lorsqu'en cours de route des décisions importantes devront être prises, elle aura en tête ce que son mentor lui a dit un jour: «Le meilleur chemin est toujours celui de l’intégrité.» 

Adrien Williams

félix renaud

jeff frenette

virginie gosselin

PAtricia Doss

(Photo: Anna Bertram)

 

Photo à la couverture: Anna Bertram 

comments powered by Disqus