La référence des professionnels
des communications et du design

La perception des logos selon les experts et les consommateurs

Que se passe-t-il si les meilleurs esprits du design ou leurs clients, qui finissent par avoir le dernier mot sur le choix du logo, manifestent une sensibilité différente de celle des consommateurs? C'est ce qu'a sondé le magazine américain Ad Age, spécialisé en publicité.

Les commerçants ont investi plusieurs millions$ au cours des décennies, et ils continuent de le faire, pour penser, concevoir et actualiser leurs logos. Dans l’agitation et le renouvellement des campagnes publicitaires, le logo demeure l’objet référentiel pour les consommateurs. 

Dans le cadre d'une recherche en ligne personnalisée pour Ad Age, la firme Morning Consult a interrogé 1296 experts de la marque et 2201 consommateurs pas issus du milieu du marketing, sur leur perception des logos les plus populaires.

Certains accords étaient prévisibles. Les symboles de marques de Coca-Cola, Apple, Target et McDonald's sont tous très prisés par les professionnels, comme les consommateurs. 

L'indice Ipsos-Infopresse 2017 révélait en mars dernier que Google et Facebook détenaient respectivement les premier et deuxième rangs au palmarès des marques les plus influentes. Mais voilà que les logos des deux géants ne figurent pas dans les cinq premiers de ce classement. Google atterrit au septième échelon des consommateurs, après Quaker, alors qu'il n'est même pas mentionné par les professionnels du maketing. 

Le document Color Emotion Guide explique la psychologie derrière le choix des couleurs dans l'élaboration du logo. Ainsi, l'emploi du noir traduirait l'élégance et le pouvoir, et le rouge, l'énergie et la passion. Les experts de la marque classent le swoosh de Nike premier, mais les consommateurs préfèrent le classique Coco-Cola. 

Certaines divisions sont quelque peu surprenantes. Les professionnels semblent séduits par l'oiseau de Twitter, alors que les consommateurs le jugent «enfantin». Étonnant, puisqu'au cinquième rang de leur classement, se situe le bébé de Gerber. 

Les logos le plus divergents dans l'opinion des deux groupes sont ceux de Linkedln et de Western Union. L'entreprise de solutions d'affaires se classe quatrième parmi les logos des moins appréciés par les professionnels, mais parmi les logos préférés des consommateurs. Inversement, pour le réseau social, les experts de la marque le rangent parmi leurs logos de prédilection, qu'ils jugent «complice», tandis que le symbole figure en 10e place chez les moins appréciés par les consommateurs. 

Consultez le classement complet sur le site web d'Ad Age

comments powered by Disqus