La référence des professionnels
des communications et du design

Beside dévoile sa plateforme numérique

Dans le cadre de la sortie de son troisième numéro, l'équipe du magazine Beside a dévoilé une nouvelle plateforme numérique de contenu indépendant. Son nouveau directeur du marketing, Vincent Malo, souhaite que cette évolution ouvre des portes à davantage de collaborations et de partenariats. 

Une valeur ajoutée pour les partenaires

Vincent malo

beside

Lors des deux premières éditions de papier, le magazine ne contenait pas de publicité, à proprement parler, car un seul partenaire bénéficiait de huit pages de contenu produites par l'équipe de rédaction.

Alors que la distribution de la version de papier sera élargie au-delà de l'Amérique du Nord, vers l'Europe et l'Asie, la destination numérique proposera toutes sortes de contenus complémentaires. «Avec l’imprimé, le contenu se transpose en écrit et en images, mais avec les expériences qu’on couvre, on veut évidemment ouvrir les portes aux contenus vidéo et audio, explique Vincent Malo. On désirait aussi tester des formats différents, qu’on souhaite mettre en lumière de manière plus créative et interactive.»

Avec les partenaires actuels et futurs, le directeur du marketing signale une volonté, de part et d'autre, de diversifier le contenu conçu. «Avec la nouvelle plateforme, tout deviendra possible en matière de contenus. C’est un outil qui va nous permettre d’être moins limitatifs. Nos partenaires voient déjà la valeur ajoutée de ce qu’on veut faire avec la plateforme, impossible avec l’imprimé.»

Avec ce nouveau point de contact numérique, donc, Beside proposera différentes collaborations en création et diffusion de séries web, photoreportages interactifs, éditoriaux et dossiers évolutifs, en plus de lancer un portfolio de podcasts.

Cependant, si l'éditeur se dit ouvert à plus de collaborations, il conservera son approche qui s'articule autour de la qualité avant la quantité des partenariats. 

Le contenu papier est là pour rester

Autant dans la version papier que numérique, Vincent Malo précise que les contenus seront complémentaires. «Le papier sera toujours présent dans le modèle d’affaires de Beside. Le contenu web servira un peu de suite à ce qui aura été lu dans le magazine, mais on n'aura pas à avoir lu nécessairement le magazine pour consommer les contenus sur la plateforme numérique.»

Les deux formats seront également complémentaires dans la façon dont ils sont consommés. Si l'ouvrage de papier est un format «livre de table à café avec une super longue durée de vie», que les gens conservent longtemps ou s'échangent entre eux, la longévité du numérique est beaucoup plus courte. Bénéficier des deux formats devrait donc permettre de trouver l'équilibre souhaité. 

 

comments powered by Disqus