La référence des professionnels
des communications et du design

Nicolas Labbé: transporter de grandes idées

Nicolas Labbé ne poursuit pas seulement les grandes idées. Le concepteur-rédacteur de 29 ans de Lg2 entrevoit sa carrière en création comme un triathlon. L'amalgame d'un large spectre de disciplines, dont la chasse à l'outarde, l'acériculture, la réalisation cinématographique et la course à pied lui a permis de parcourir des kilomètres, afin de devenir un concepteur-rédacteur universel.   

Après un baccalauréat en communication publique à l'Université Laval et une rencontre avec le créatif acclamé Luc Du Sault de Lg2 à Québec, Nicolas Labbé s'est dirigé vers les États-Unis, pour devancer sa cohorte en publicité. C'est auprès de l'institution Miami Ad School, à San Francisco, qu'il a commencé à bâtir son portfolio, devenu vite étoffé. Les stages et mandats en agence ont commencé à s'enchaîner, de Berlin à New York, pour de grands noms comme Barton F. Graf. Les campagnes qu'il concevait étaient primées au même rythme. Si bien qu'il est parti travailler à la pige à Melbourne.

En 2017, il a remporté un Lion d'or au festival international de la créativité de Cannes pour son travail avec Tomcat, en plus d'être gagnant aux concours Facebook et D&AD, entre autres. Celui que ses pairs décrivent comme «FunPointCom» est de retour au Québec pour passer plus de temps avec sa famille et ses amis, et faire profiter Lg2 et l'industrie québécoise de son expérience internationale.

Quelle est la réalisation dont vous êtes le plus fier?

Avoir réussi à maîtriser une seconde langue au point où j’ai eu la chance de vivre et de gagner ma vie dans un autre pays pendant quatre ans.

Que représente pour vous une mention à ce palmarès?

C’est vraiment un honneur d’être reconnu par mes pairs. Il y a cinq ou six ans, être ici ne m’aurait jamais effleuré l’esprit.

Que vouliez-vous devenir lorsque vous étiez enfant?

Une des Tortues Ninja.

Qu'est-ce qui vous a incité à faire ce que vous faites aujourd'hui?

J’ai toujours voulu faire rire et divertir les gens. La pub semblait un bon terrain de jeu pour ça.

Quel est le plus grand défi d'un professionnel des communications aujourd'hui?

Raconter une histoire ou créer un univers dans lequel les gens vont vouloir investir du temps. Il y a tellement de contenu un peu partout que c’est intéressant de voir s’il est possible de gagner l’attention d’un bon nombre de personnes, puis de les faire interagir avec ce qui leur est présenté.

Comment pensez-vous ou souhaitez-vous influencer l'industrie? Changer les choses?

J’aimerais démontrer que l’industrie de la pub n’a pas à être compartimentée. Notre titre professionnel ne devrait pas nous forcer à faire une seule chose. On a tous plusieurs talents et c’est en les exploitant qu’on arrive souvent à accomplir des choses surprenantes et différentes.

Qu’est-ce que vous ne serez pas dans 10 ans?

Un concepteur-rédacteur. Le milieu des communications se transforme et va continuer de se transformer dans les prochaines années. J’imagine que je vais être amené à faire rire les gens et à les divertir sous une autre forme.

Qui est votre plus grand modèle/mentor?

Il y en a beaucoup, mais si je dois en choisir un seul, je dirais Ian Reichenthal, partenaire et directeur de création exécutif de Barton F. Graf, agence créative à 360 degrés de New York. Il m’a appris qu'il existe une limite au nombre d’explosions que tu peux mettre dans une seule vidéo.

Quelle est votre devise?

Est-ce que c’est l’fun?

En tête-à-tête avec quelqu’un (mort ou vivant), ce serait avec qui?

Les frères Coen, Jonathan et Christopher Nolan ou Lana et Lilly Wachowski. Bref, toutes les duos de frères et de sœurs qui tournent des films. Ils ont tous trouvé des façons uniques de faire vivre des histoires.

Quel projet vous rend vert de jalousie?                                 

Toutes les pubs de Barton F. Graf pour Kayak.

Quelle est votre plus grande déception?

Avoir découvert qu'il existe une limite au nombre d’explosions que tu peux mettre dans une seule vidéo.  

Comment décrivez-vous votre travail à votre mère?

Je fais les trucs qui t’empêchent d’écouter des émissions sur Hulu d’un bout à l’autre. Pardon... tu veux savoir ce qu'est Hulu?

Pour connaître tous les autres 30/30 Infopresse 2017, consultez notre dossier.

Photo: Stephany Hildebrand, de Zetä Production

 
comments powered by Disqus