La référence des professionnels
des communications et du design

Le quotidien Métro supprime cinq postes

Toujours à vendre depuis le printemps dernier, le quotidien Métro, propriété de TC Transcontinental, a annoncé la suppression de cinq postes, apprenait-on dans le quotidien Le Devoir mardi. 

Deux journalistes à la rédaction et un graphiste auraient été remerciés, en plus de la directrice des ventes et d’un vendeur. Une quarantaine d’employés seraient toujours en poste, dont une douzaine à la rédaction, selon Le Devoir. 

Le plus récent sondage Vividata révélait qu’environ 1 260 000 lecteurs parcourent le quotidien gratuit chaque semaine, dans ses versions imprimée et numérique, et que près de 38% des gens de la région de Montréal consultent son édition de papier seulement. 

Transcontinental avait annoncé en avril dernier l’enclenchement du processus de vente de 93 journaux et sites web de TC Média au Québec, dont le journal Métro de Montréal. La société continuera cependant d'être l’éditrice des journaux qui ne trouveraient pas d’acheteur. 

Katherine Chartrand, directrice principale des communications d’entreprise de Transcontinental, a confié au Devoir que ces décisions ont été prises afin d’optimiser les équipes et de gérer les coûts. 

 

comments powered by Disqus