La référence des professionnels
des communications et du design

L'organisme MCSC montre les visages de ravisseurs d'enfants en guise de masques d'Halloween

Dans la campagne Everyday Monster, imaginée par KBS Montréal et KBS New York, la Société canadienne des enfants disparus (MCSC, Missing Children Society of Canada) brise le mythe selon lequel les enfants disparus sont victimes d'un inconnu.

En 2016, 45 609 enfants canadiens ont été déclarés disparus. Alors qu’on entend souvent parler d’enlèvements par des étrangers, la vaste majorité des enfants enlevés, agressés sexuellement ou maltraités par un adulte sont victimes d’une personne qu’ils connaissent: un membre ou un proche de la famille et, parfois, un adulte en qui ils ont confiance.

À l'occasion de l’Halloween, l’agence KBS et l'organisme MCSC ont ainsi décidé de déboulonné ce mythe et d’accroître la sensibilisation à cette réalité en créant Everyday Monster, un visage réel en guise de masque d’Halloween, tiré de la banque de données de ravisseurs d’enfants ayant fait face à des accusations criminelles.

Le visage lui-même a d’abord été conçu avec un logiciel d’intelligence artificielle de reconnaissance faciale et un composite de données de traits faciaux, compilés à partir d’une banque de photos d’identité judiciaire publique de 78 agresseurs. Ces données visuelles ont été ensuite transformées en un masque d’Halloween unique, conçu à la main par Chris Russel, des studios Trick or Treat.

«Nous avons créé Everyday Monster pour attirer l’attention sur le fait que les cas de disparition d’enfants ne sont pas strictement liés aux alertes Amber et aux étrangers stéréotypés conduisant des camionnettes incognito, déclare Amanda Pick, directrice générale de MCSC. Des enfants sont déclarés disparus chaque jour et ces cas comprennent des jeunes vulnérables, des fugueurs menacés et même des enfants enlevés par un parent qui n’en possède pas la garde.»

L'offensive comprend des vidéos numériques, du média enrichi et des affiches traditionnelles. Chaque analyse de données, reconstitution faciale et production de contenu a été traitée à l’interne par KBS.

MCSC a investi ces dernières années afin de créer des plateformes technologiques pour soutenir les forces de l’ordre et les efforts de sauvetage. Ainsi, Code Search est une plateforme technologique permettant à des entreprises de faire de leurs employés des bénévoles numériques pour soutenir les recherches d’enfants disparus. De son côté, Most Valuable Network permet aux gens de «prêter» leurs médias sociaux afin de relayer sur leurs fils de nouvelles les alertes de disparitions d’enfants en temps réel, aussitôt qu’elles se produisent.

À noter que Microsoft a aussi signé une entente de partenariat technologique global afin d’aider à augmenter les efforts de MCSC et de soutenir le groupe dans ses initiatives de partenariats avec d’autres organisations dans le monde œuvrant pour contrer la disparition d’enfants. 

 

Annonceur: Société canadienne des enfants disparus/Missing Children Society of Canada
Agences: KBS Montréal, KBS New York

comments powered by Disqus