La référence des professionnels
des communications et du design

Philippe Archontakis présidera le jury du concours Grafika 2018

Le nouveau président, associé de Byhaus, souhaite voir des pièces qui se démarqueront par leur audace et leur caractère innovant. Vision de Philippe Archontakis sur sa présidence au jury du concours Grafika 2018.

Que représente pour vous la présidence de ce concours?

Premièrement, c’est tout un honneur de présider le jury de Grafika. Je le vois comme un immense privilège et une belle tape sur l’épaule. J’espère être à la hauteur de ceux qui m’ont précédé et auxquels je voue une grande admiration. Assurer la responsabilité de veiller aux délibérations qui récompenseront l’excellence en design graphique n’est pas une mince tâche. Ce sera un beau défi.

Comment l'édition 2018 devrait-elle traduire l'évolution de l'industrie et comment envisagez-vous le futur de l'industrie?

Le concours Grafika est maintenant une référence essentielle pour les designers, mais aussi pour les entreprises. Elles s’y réfèrent de plus en plus et c’est la raison pour laquelle nous devons utiliser cette vitrine afin de faire avancer la profession en récompensant des projets intelligents qui repousseront les limites du design graphique.

Nous devons utiliser cette vitrine pour faire avancer la profession en récompensant des projets intelligents qui repousseront les limites du design graphique.

Autant pour le fond que pour la forme, l’industrie a généralement tendance à simplifier les messages. Elle prend une direction plus minimaliste, plus directe pour s’assurer que l’information soit comprise facilement et rapidement dans un monde de surenchère publicitaire, tant imprimée que numérique. Nous sommes dans une ère de réductionnisme.

Quelle est votre vision cette année en tant que président? Quels types de projets souhaitez-vous récompenser?

Cette année, l’innovation sera en premier plan, autant dans l’idée que dans l’exécution. Avec les sources d’inspirations au bout des doigts, le design graphique a tendance à s’uniformiser. Être original s'avère, au quotidien, un défi de taille.

Je veux être jaloux des pièces soumises. 

Je souhaiterais voir du design à caractère distinctif et unique. Je veux de l’audace, de la fraîcheur, de l’inédit. Je veux être jaloux des pièces soumises. J’aimerais un taux de participation très élevé, toutes industries confondues. Le milieu culturel y est généralement très bien représenté, sans doute par la grande liberté créative qu’elle entraîne naturellement. C’est pour cela que je serais heureux de voir des pièces où l’innovation graphique n’est pas toujours attendue, comme dans le domaine des affaires, par exemple.

 

Pour en savoir plus sur le concours ou pour inscrire vos projets en design, visitez le site web du concours

 

Photo: Simon Duhamel

comments powered by Disqus