La référence des professionnels
des communications et du design

Lancement de M32 Média, un joueur en gestion publicitaire

L'entreprise de média et de marketing numérique M32 Média souhaite, par sa nouvelle offre, «redonner le plein contrôle de la monétisation aux créateurs de contenu que sont les éditeurs de presse».

L'organisation qui compte déjà 15 employés, offre une approche consultative et à la carte, principalement pour tout ce qui touche à la monétisation de l'inventaire publicitaire.

«Trop d’éditeurs ne reçoivent pas leur juste part des revenus publicitaires numériques, par manque d’expérience en technologie publicitaire ou manque de transparence des fournisseurs de services, explique Claude Cajolet, président et fondateur de l'entreprise. De plus, trop d’intermédiaires profitent d’une partie de ces revenus. Par conséquent, j’ai voulu, en créant M32 Média, redonner le plein contrôle de la monétisation aux créateurs de contenu que sont les éditeurs web.» 

M32 offre ses services depuis moins d'un an dans le marché montréalais, mais gère déjà les opérations publicitaires de groupes médias québécois comme TC Média, Télé-Québec, Cogeco, Urbania et Les Affaires. Son expertise technologique en matière d'optimisation des plateformes publicitaires est également utilisée par les sites du Canadien de Montréal (application mobile).

Avec tous les regroupements de médias qu'on voit naître un peu partout, notamment au Portugal et en France, M32 souhaite participer au changement du paysage médiatique d'ici.

«La croissance des revenus publicitaires numériques compense difficilement pour la perte de revenus des médias traditionnels. Les groupes médias doivent donc redoubler d’efforts pour que la croissance s’accélère vite et c’est là où M32 entre en jeu.»  

À ce sujet, la firme prépare un plan d'action pour mettre en place un écosystème qui permettra d'aider les groupes médias à réussir leur transition vers le numérique.

 

*Photo: Claude Cajolet, président et fondateur de M32 Média.

comments powered by Disqus