La référence des professionnels
des communications et du design

Création pub: le meilleur d'octobre

Le géant qui aimait son lait sans lactose, des étoiles qui s'alignent pour acheter un 6/49 et un médium extrasensoriel qui tente de réveiller les fantômes du Forum pour sauver la saison du Canadien: découvrez la sélection d’Infopresse parmi les récentes réalisations publicitaires d'ici.

Attiser la flamme du hockey avec les fantômes du Forum 

Une légende urbaine circule depuis longtemps dans l'univers du hockey montréalais. Le succès d'autrefois du Canadien reposerait sur l'esprit des anciens joueurs qui hantaient les équipes adverses lorsque la formation jouait au Forum. «On parle dans fantômes quand il se produit quelque chose à la fin d'un match, puis que cela tourne toujours en faveur du Canadien», explique l'auteur Bertrand Raymond.

Sports Experts et Rethink semblent avoir trouvé le moyen de délocaliser les spectres de la victoire au Centre Bell, grâce à l'expert du paranormal Roger Mainville. Le format docu-fiction de la publicité ajoute un aura mystique et un rythme intrigant à la trame narrative. Une initiative à répéter sans hésitation, surtout que le 30 octobre dernier, le Canadien a battu les Sénateurs d'Ottawa 8 à 3. Serait-ce uniquement une coïncidence?

Natrel lève son verre aux intolérants au lactose 

Plusieurs consommateurs s'identifieront à Hervey Normand, un amateur de produits laitiers monumental. «Un jour, j'ai mangé une bonne portion de linguines, avec une sauce tellement crémeuse», dit-il. Ce festin s'est toutefois soldé par «une drôle de sensation dans le ventre». Dans cette campagne, Lg2 raconte l'histoire d'un pauvre homme qui a vu sa vie changer du jour au lendemain grâce à la collection sans lactose des produits Natrel. Cette publicité aux allures de conte ouvre la porte sur un univers fantastique et gourmand qui ferait même saliver Tim Burton. 

Les nouveaux moments chanceux de #TuDevraisAcheterUn649

Loto-Québec récidive avec d'autres situations chanceuses du quotidien. Trouver une aiguille dans un botte de foin ou ne récolter que des Smarties rouges est souvent annonciateur d'une bonne journée, ou de la victoire d'un gros lot de 12 millions$. Tous peuvent se reconnaître dans ces événements anecdotiques, et c'est justement la force du message. Pour une troisième année consécutive, Sid Lee démontre que, parfois, «tu devrais acheter un 6/49»

La pomme de terre du Québec selon Katherine Levac

«La patate du Québec c'est bon, pis, en plus, c'est bon», chantonne Katherine Levac dans cette offensive imaginée par Archipel. Le ton singulier de l'humoriste explique enfin aux consommateurs la différence entre la patate et le chou Kale. Le rythme rapide des messages mis en scène dans un décor léché est plus qu'efficace pour faire comprendre que l'Épatante patate n'a rien à envier aux autres légumes. On reconnaît bien la signature photographique de Mathieu Lévesque de Consulat, passé maître dans la mise en scène alimentaire. 

HydroSolution propose des situations extrêmes pour se sentir vivant 

Cossette fait revivre son protagoniste dépendant à l'adrénaline pour HydroSolution, dans un nouveau scénario. Avis aux alpinistes sans corde, aux cascadeurs sans filet, aux amateurs de vol en combinaison ailée ou autres adeptes de sports extrêmes, la source ultime de sensation forte demeure «le chauffe-eau de 10 ans qui peut péter n'importe quand». L'humour dans le message permet de créer une complicité entre la marque et le spectateur, dans des situations improbables. 

 

comments powered by Disqus