La référence des professionnels
des communications et du design

Au tour du Journal de Montréal de s'inviter sur les tablettes

Offerte en version mobile depuis 2014, l'application J5 du Journal de Montréal et du Journal de Québec sera maintenant accessible sur tablette. La stratégie vise à accroître leur empreinte numérique. 

Déjà offerte sur mobile et Apple Watch, l'application a été téléchargée par plus de 600 000 utilisateurs depuis son lancement, il y a trois ans. Les lecteurs qui veulent accéder aux nouvelles en temps réel sur leur tablette pourront maintenant le faire, comme celle-ci peut être téléchargée gratuitement dans Apple Store et sur Google Play.

Contrairement à La Presse, qui offre un contenu exclusif à ses abonnés par La Presse+ et cessera complètement sa publication de papier en janvier 2018, l'application J5 est offerte en complément de la version papier, qui demeure au cœur du modèle d’affaires du Journal de Montréal.

Les annonceurs pourront aussi employer cette nouvelle avenue de support publicitaire. Cet ajout s’inscrit donc dans la stratégie numérique de Québecor.  

«Nous sommes heureux de donner l’occasion à nos lecteurs de consulter nos contenus sur la plateforme de leur choix, que ce soit la version de papier ou électronique, nos sites web, ou encore par l’application J5 proposée sur appareil mobile, Apple Watch et tablette», commente Lyne Robitaille, présidente et éditrice du Journal de Montréal et vice-présidente principale, journaux, livres et magazines, de Québecor Média. 
 
Le lecteur, qu'il soit sur sa tablette ou sur son appareil mobile, pourra consulter les dernières nouvelles d’actualité, de sports et de spectacles, ainsi que les sections Monde, Enquêtes, Argent et Opinions. En plus de celles-ci, il peut personnaliser son application en ajoutant jusqu'à cinq sections ou sous-sections, selon ses préférences. 

De plus, les plateformes sont maintenant liées entre elles grâce à cette nouvelle version de J5. Le lecteur pourra ainsi entreprendre la lecture d’un reportage sur son mobile et la poursuivre, plus tard, sur sa tablette. 

 

 

comments powered by Disqus