La référence des professionnels
des communications et du design

Un second siège social pour Amazon: Montréal est dans la course

Après avoir lancé un appel d'offres en septembre dernier, Amazon dit avoir reçu 238 candidatures de villes nord-américaines pour accueillir son deuxième siège social. Du nombre, le Canada compte 10 villes dans la course. 

Alors que Montréal est la seule représentante du Québec, Toronto, Vancouver, Calgary, Edmonton et Ottawa font notamment partie des villes canadiennes dans la liste. 

Montréal International, l'organisme qui a travaillé à ce dossier, a déposé son document de 164 pages la semaine dernière. 

L'entreprise de Seattle dit vouloir investir cinq milliards$US dans ses nouveaux bureaux en plus de créer 50 000 emplois d'ici 20 ans. Il sera intéressant de voir si le PDG d'Amazon, Jeff Bezos, sera tenté de réaliser un tel investissement hors des États-Unis. Fait à noter, cependant, le coût de la vie dans la métropole est 25% inférieur à celui de Toronto, et 86% moins élevé qu'à Boston. 

Si la concurrence s'annonce féroce, il faut dire que Montréal a plutôt eu dernièrement le vent dans les voiles en matière de technologie. En effet, la ville a récemment été capable d'attirer des entreprises comme Facebook, Samsung, Google, Thalès, IBM et Microsoft. Au rythme où vont les choses, Montréal pourrait bien devenir la «Silicon Island» de la prochaine génération. 

«Toute l'équipe a multiplié les efforts ces dernières semaines pour mettre de l'avant le savoir-faire et la créativité de la région de Montréal auprès d'Amazon, une des entreprises les plus innovantes au monde, déclare Hubert Bolduc, président-directeur général de Montréal International. Il s'agirait d'un projet en parfaite adéquation avec l'ambition de la métropole, qui connaît déjà depuis cinq ans une croissance phénoménale de 23% du nombre de ses travailleurs avec des compétences en technologies de l'information et des communications.»

Amazon devrait annoncer les finalistes d'ici la fin de l'année, puis arrêter son choix en 2018. 

comments powered by Disqus