La référence des professionnels
des communications et du design

Affaire Éric Salvail: annonceurs et médias se dissocient

Éric Salvail était le visage de plusieurs marques québécoises. À la suite des allégations d’inconduite sexuelle à son endroit, les médias et les annonceurs qu’il représentait ont choisi de s’en dissocier.  
 

Le quotidien La Presse a dévoilé ce matin que 11 personnes auraient subi des inconduites à caractère sexuelle, ou en auraient été témoins, de la part de l'animateur et producteur.

Il était le porte-parole de l'épicier Metro, d'Éco Entreprises Québec et d'un concours en partenariat avec Air Transat et Rouge FM. Or, tous ces annonceurs ont mis un terme à leur association avec lui. 

Le 18 octobre, il devait parcourir le ciel du Québec à bord d'un Boeing 737 et ainsi ramener 150 personnes du public à l’enregistrement en direct d’En Mode Salvail. Groupe V Media a annoncé la suspension immédiate de l’émission pour une période indéterminée. Le groupe réévalue aussi sa relation d’affaires avec la maison de production Salvail & Co.

On ne sait toujours pas si Rouge FM lui retirera son micro, le réseau n'ayant pas encore réagi aux allégations. Mais la page web de l'émission Éric et les fantastiques est présentement inaccessible. 

Éric Salvail n'a émis aucun commentaire. Il a cependant déclaré prendre une pause professionnelle pour faire le point sur les événements. 

*Mise à jour: Selon ce qu'a appris La Presse, les restaurants McDonald's, un des commanditaires de l'émission de fin de soirée En Mode Salvail, ont également cessé leur partenariat avec l'animateur.

En couverture: la campagne d'Éco Entreprises Québec en 2015.

 

comments powered by Disqus