La référence des professionnels
des communications et du design

Les travailleurs de l’aérospatiale se mobilisent contre Donald Trump

L’Association internationale des machinistes et des travailleurs et travailleuses de l’aérospatiale (AIMTA) frappe avec une campagne de sensibilisation et de mobilisation d’Upperkut

Cette offensive est une réplique au protectionniste de l'administration américaine, à la suite de l’imposition par Washington d’un droit compensatoire de 220% et d’un droit antidumping de 79,82% sur la Série-C.

C’est donc Tous debout que l’AIMTA, plus important syndicat des travailleurs de l’industrie aéronautique au monde, invite les partis politiques et la population à faire front commun pour défendre ses quelque 40 000 emplois au Québec, qui subissent la décision du Département du commerce américain.

L'initiative visait à mobiliser l'industrie aérospatiale et à créer un «esprit de corps» autour de la Série-C. «Notre mandat consistait à s'insérer dans une discussion américaine et à participer, dans une certaine mesure, à un débat public et politique, explique Serge Leathead, président d'Upperkut. Cette image des travailleurs québécois, le genou posé sur le tarmac, n'est pas sans rappeler celui des joueurs de la Ligue nationale de football (LNF) critiqués par le président américain.» 

 «Avec cette campagne, nous réagissons à une mesure dangereuse pour la stabilité de l’industrie aérospatiale canadienne et américaine, précise David Chartrand, coordonnateur québécois du Syndicat des machinistes. Les représentants de Boeing agissent comme des fiers-à-bras en manipulant les lois américaines. Ils cherchent à fermer le marché des États-Unis à la Série-C.»

La campagne sera déclinée sur des panneaux publicitaires et sur le web, au Canada anglais et aux États-Unis. Une vidéo mettant en scène des travailleurs qui se «tiennent debout», sera déployée dans les médias sociaux au cours des prochaines semaines. 

comments powered by Disqus