La référence des professionnels
des communications et du design

Joanne Lefebvre: une gestion humaine et créative

L’agence Paprika a récemment passé le cap des 25 ans. La qualité de la création est la «raison d’être» de l’entreprise boutique, tout comme le leadership de sa présidente et cofondatrice, sélectionnée cette année comme membre du jury du groupe Art Directors Club, à New York. 

Joanne Lefebvre a nourri des passions en arts et en danse moderne avant de se tourner vers une carrière en gestion. Depuis la fondation de Paprika avec son partenaire Louis Gagnon en 1991, elle dirige la firme, qui envisage «chaque mandat, chaque invitation à collaborer à un projet comme un défi, une occasion d’aller plus loin». Ainsi, au fil des années, l’agence, qui compte seulement 10 employés, a développé une expertise dans des secteurs variés tout en gagnant la loyauté de plusieurs clients au Québec, en France, en Allemagne et aux États-Unis.  Le secret? Une vision d’affaires où «la gestion et la création sont intimement liées (...). Tout le monde travaille dans la même direction, et cette direction est la création.»

J'ENVISAGE CHAQUE MANDAT, CHAQUE INVITATION À COLLABORER À UN PROJET COMME UN DÉFI, UNE OCCASION D’ALLER PLUS LOIN.

De l’édition, en passant par le secteur du détail, jusqu’à la santé et l’art contemporain, la diversité des industries au sein desquels s’investit la boîte ne compromet jamais la qualité du travail accompli. En 2017, Paprika a dévoilé l’identité et la plateforme de marque du nouvel hôtel William Gray dans le Vieux-Montréal en plus de signer un ouvrage édité par Taschen, Peter Lingberg, A Different Vision on Fashion Photography autour de l’œuvre du photographe de renommée internationale. Les différents projets comme celui de la boutique concept Must Société à Montréal (qui aura sous peu une autre adresse à Québec) et la définition de l’identité et de la plateforme de marque pour la galerie Materia ont, entre autres, permis à l’agence de récolter des prix des groupes Art Directors Club et Type Directors Club, au concours d’Applied Arts, aux Prix de design et au concours Grafika.

Un leadership humain

Pour Joanne Lefebvre, cette année aura été couronnée par une invitation qu’elle a reçue afin de participer au jury d’Art Directors Club. Un «honneur» qu’elle attribue sans hésiter au travail de son équipe. L’importance accordée à la cohésion humaine au sein de l’entreprise est au cœur de son leadership et de ses objectifs. «Je cherche les mandats qui présentent un défi et qui seront à la hauteur du talent et des aspirations professionnelles et personnelles de mon équipe.» Ce souci permet ainsi d’élargir les champs d’expertise de la boîte.

La valeur de la gestion créative a été reconnue ces dernières années, explique Johanne Lefebvre. C’est pourtant une pratique qu’elle a mise en place dès les débuts de la fondation de Paprika. «Cette gestion fait en sorte qu’on s’est toujours adaptés pour arriver à nos fins.» Ce qui a changé depuis? «Ma façon de gérer les projets est plus ambitieuse!» Une telle attitude valorise l’ouverture aux différentes idées soulevées par les équipes de création, souligne-t-elle.

J’AI L’IMPRESSION QUE NOUS SOMMES ENCORE PLUS PRÈS DE CE QU’ON AIME FAIRE PARCE QUE NOUS SOMMES ENTRÉS DANS UNE ÉPOQUE PLUS HUMANISTE, PLUS PRÈS DU DESIGN QUI VALORISE LES ÉMOTIONS ET DES EXPÉRIENCES ALLANT AU-DELÀ DU GRAPHISME PUR ET DUR

«On fait beaucoup de compromis, même au chapitre de la rentabilité, pour maintenir une qualité de création parce que c’est vraiment notre raison d’être. C’est notre fil conducteur.»

Vision d’avenir

«Depuis quelques années, j’ai l’impression que nous sommes encore plus près de ce qu’on aime faire parce que nous sommes entrés dans une époque plus humaniste, plus près du design qui valorise les émotions et des expériences allant au-delà du graphisme pur et dur.» Johanne Lefebvre envisage pour Paprika un avenir synonyme de collaborations avec des partenaires de l’industrie et des mandats qui lui permettront d’investir davantage des supports comme celui de l’espace, de la scénographie et du design d’animation. Bien ancrée dans l’industrie québécoise, l'agence boutique lorgne aussi des projets internationaux: «Je crois que notre expertise, notamment dans l’édition et dans le secteur hôtelier, présente un potentiel important.  Ce serait une façon de combiner les deux choses que je préfère: le voyage et le design!» Tout en continuant de cultiver sa devise professionnelle: «Making a life, not only a living!»

*Photo:

Photographe: Geneviève Caron (FH-Studio)
Maison de production: FH Studio
Production: Charles Massicotte
Coordonnation à la production: Michel Beauchemin
Production exécutive: Fayçal Hajji
Assistance à la photo: Philippe-Michel Desrosiers
HMUA: Éloïse Bourbeau
Stylisme: Léa Grantham
​Direction artistique de plateau: Jeremy Sandor & Eric Chiasson

 

comments powered by Disqus