La référence des professionnels
des communications et du design

2017: déjà des bourdes

Alors que s'achève la première semaine de 2017, regard sur quelques annonces maladroites ayant marqué le début de l'année dans le monde des communications.

Les médias et l'embarras

Le retour au travail après le congé des Fêtes peut parfois causer un certain laxisme chez les employés. C'est à tout le moins ce qui pourrait expliquer les erreurs du Washington Post et de Yahoo Finance cette semaine.

Ainsi, le 5 janvier, une grosse erreur s'est glissée en une du magazine Express, distribué dans les pages du Washington Post. Désirant mettre à l'honneur une vaste manifestation qui s'organise à Washington pour les droits des femmes, le quotidien a plutôt publié un immense symbole masculin.

Il s'est ensuite excusé de l'erreur sur Twitter, se disant «extrêmement embarrassé», mais le mal était fait.

Toujours sur Twitter, une fâcheuse coquille s'est glissée dans un tweet de Yahoo Finance daté du 5 janvier. Lors du partage d'un article sur les plans de Donald Trump envers la flotte militaire américaine, la proximité des touches «b» et n» sur le clavier a causé un mauvais tour dont l'auteur se souviendra longtemps. Le tweet a par la suite été supprimé, et Yahoo Finance s'est excusé de la maladresse sur le réseau social.

Finalement, Vanity Fair a dévoilé sa une pour le mois de février, sur laquelle on met en valeur, tel un badge d'honneur, le tweet de Donald Trump à propos de son aversion envers la publication. Parlez-en en bien, parlez-en en mal...

McDonald's en chicane avec le pape

À Rome, un restaurant McDonald's a ouvert à une centaine de mètres de la Cité du Vatican et de la place Saint-Pierre, malgré l'opposition de plusieurs cardinaux du quartier. Ce qui les fait réagir? Les locaux de 580 mètres carrés utilisés par McDonald's sont loués par l’administration du patrimoine du siège apostolique, l'entité qui gère l’immobilier du Vatican et où de nombreux cardinaux habitent, explique Le Monde.

lA SUCCURSALE DE mcdonald's aux portes de la cité du vatican

photo: reuters

Dans des propos accordés au quotidien italien La Repubblica, le cardinal Elio Sgreccia, président émérite de l’Académie pontificale pour la vie, estime que l'arrivée d'un McDonald's aux portes du Vatican ne respecte pas «la tradition culinaire de Rome», ni les enseignements de l'Église.

comments powered by Disqus