La référence des professionnels
des communications et du design

5 tendances du marché asiatique à surveiller

Joindre la conversation, abolir les frontières, miser sur la valeur ajoutée, engager ses consommateurs et leur offrir des conseils pratiques: voici cinq tendances du marché asiatique qui pourraient servir aux marketeurs d'ici en 2017 selon Trendwatching.

Joindre la conversation
Au-delà d'utiliser les réseaux sociaux pour bâtir la personnalité de sa marque, à l'aide de publications sympathiques et autres interactions avec leurs consommateurs, Trendwatching indique que les réseaux sociaux permettent aussi aux entreprises de se mêler de la conversation en ligne... même lorsqu'elle ne les regarde pas. Le web social étant un environnement de discussion perpétuelle, le rapport recommande de suivre l'exemple de marques asiatiques qui n'ont pas eu peur de saisir l'occasion d'entrer dans l'arène virtuelle, surtout lorsqu'elles peuvent y ajouter leur grain de sel avec brio.

Exemple: en octobre 2016, Nathan Hartono, un chanteur pop originaire de Singapour, a atteint la finale du concours Sing! China. Préalablement, dans une entrevue avec un média local, il avait dévoilé son souhait avenant une victoire: distribuer gratuitement des boissons Milo à ses concitoyens de Singapour. Il n'en fallait pas plus pour que Milo Singapore saute sur l'occasion et s'immisce dans la discussion, avant de distribuer gratuitement 15 000 de ses boissons, comme l'avait souhaité l'artiste.

Abolir les frontières
L'univers numérique représente un bel outil pour bâtir de l'engagement et une présence auprès de ses consommateurs. Mais en Asie, une tendance quant à son utilisation se dessine: bâtir des liens tangibles entre consommateurs de nationalités et de cultures diverses. Trendwatching explique que 2016 a vu une hausse des débats autour de la migration des talents et des frontières géopolitiques. Pour les marques, c'est l'occasion de contribuer positivement à l'ouverture et à la diversité, en aidant les consommateurs à «sortir de leurs propres silos».

Exemple: en 2016, Petronas (entreprise pétrolière) a dévoilé une campagne s'adressant au marché malaisien, qui faisait la promotion de la tolérance en s'attardant aux stéréotypes associés aux citoyens d'origine indienne vivant en Malaisie. Un message d'unité, en apparence éloigné des activités de Petronas, mais qui a vite pris de l'ampleur: la publicité compte aujourd'hui plus de 1,8 million de visionnements sur YouTube.

Miser sur la valeur ajoutée
Avec la multiplication des marchés vient la multiplication de l'offre... et une hausse des attentes des consommateurs. Ce serait là l'occasion, pour les marques, de se démarquer en bonifiant leurs produits, en les dotant d'une valeur ajoutée par rapport à ceux de leurs concurrents, ou en misant sur des bénéfices environnementaux, par exemple, pour convaincre les consommateurs de choisir leur offre.

Exemple: le fabricant de casques Tanizawa a récemment lancé +Met Project, qui consiste à donner une deuxième utilité à des objets du quotidien. Ainsi, l'entreprise japonaise a produit une lampe et un pot à plante qui se dédoublent en casques de sécurité en cas de tremblement de terre. Ce fut une initiative remarquée dans un pays fréquemment touché par les séismes.

Engager ses consommateurs
Dans un monde où l'information recherchée par les consommateurs est à distance d'une recherche Google, la transparence des marques ne suffit plus. La prolifération des sites et vidéos de critiques en ligne a augmenté les attentes des consommateurs, qui ne veulent plus seulement savoir si un produit fonctionne bien, mais aussi connaître tous les détails de son processus de fabrication. Trendwatching indique que cette soif de savoir représente une occasion en or, pour les marques, d'engager leurs consommateurs les plus avertis, en leur proposant de suivre directement les produits qu'ils ont à l'œil. 

Exemple: en Chine, l'entreprise Naomaohu Lake Farm a vendu 1000 melons à autant de consommateurs. Leur particularité? Les melons étaient vendus en mai, au moment où leur culture s'entamait. À l'achat, chaque consommateur a reçu un code unique, correspondant à «son» melon, afin de pouvoir monitorer sa croissance par des caméras de surveillance posées aux quatre coins de la plantation.

Offrir des conseils pratiques
Finalement, une dernière tendance en plein essor sur le marché asiatique: la capacité des marques à répondre à des problématiques de la vie courante. En Asie, où la concentration démographique est beaucoup plus importante dans les centres urbains, les problèmes auxquels les consommateurs font face demandent parfois une attention particulière aux détails, et c'est à cette intersection entre débrouillardise et ingéniosité que les marques peuvent se distinguer.

Exemple: en Indonésie, certains bouchons de circulation peuvent parfois durer des dizaines d'heures consécutives. Ce faisant, plusieurs automobilistes en route pour de longues distances ont l'habitude de trimballer des bidons d'essence avec eux, qu'ils obtiennent parfois auprès de revendeurs non autorisés. Une telle pratique a attiré l'attention de Pertamina, un revendeur d'essence autorisé, qui a profité d'une fête religieuse – synonyme de bouchons de circulation accrus – pour déployer une initiative dans laquelle l'entreprise a distribué plus de 35 000 bidons d'essence aux automobilistes indonésiens.

Le rapport complet, offert gratuitement, peut être consulté à cette adresse.

comments powered by Disqus