La référence des professionnels
des communications et du design

Réussir sa stratégie événementielle en 6 points

La pertinence, l'innovation et l'impression laissée constituent des facteurs cruciaux pour le succès d'une stratégie événementielle. Toutefois, la théorie est parfois plus simple à comprendre que la manière de l'appliquer. Serge Pointet, fondateur de Haussman Park, propose quelques résolutions à adopter.

Une coutume de notre civilisation occidentale veut que nous prenions de bonnes résolutions à l’occasion du passage de la nouvelle année. Personnellement, ma coutume est de prendre de bonnes résolutions… et de ne pas les tenir.

Cependant, cette année, c’est différent. Cette année, nous allons prendre ensemble des résolutions pour changer l’industrie événementielle. Cette fois-ci, nous nous engagerons pour des expériences pertinentes, innovantes et profondes pour les marques. C’est un peu flou? Je vous aide:

serge pointet

Pertinent, je serai
J’approuverai et élaborerai des concepts en lien avec les objectifs établis. Pas cinq objectifs divers et variés, mais deux objectifs concrets et stratégiques.

Je vous laisse également un objectif secondaire, tant qu’à faire: je bannirai le terme «wow» de mes briefs (personne n’est visé).

Brandesign, je penserai
Je respecterai mon image de marque produite par de talentueux designers. Je la sublimerai avec des designs événementiels sur mes communications événementielles (exploitations de commandite, événements interentreprise, d'entreprise à consommateur, galas...).

Intelligemment, les données je récolterai et traiterai
Je ne prendrai pas le participant pour une borne interactive, mais je lui donnerai envie de me communiquer ses coordonnées naturellement, car mon concept et mon contenu seront pertinents et en lien avec ma cible… qui n’est pas obligatoirement les milléniaux…

Un photobooth, je ne ferai (ce point demandera une volonté extrême)
Je n’écouterai pas les voix des sirènes des réseaux sociaux qui poussent irrémédiablement cette solution de facilité. 2016 a vu naître tous les photobooths possibles: 360 degrés, drone, couché, à l’envers, soufflant… Un grand sage de la communication événementielle a dit «quand on n’a pas de bonnes idées, on fait un photobooth»… Mais je vous assure que la communication événementielle peut rayonner sur les réseaux sociaux en s'en passant, promis!

Interagir avec mes clients, visiteurs, invités, je ferai
Je profiterai du fait que l’expérience événementielle reste le seul média à pouvoir créer un contact humain direct. Comme dit Lucie Lamoureux, grande prêtresse de notre industrie «l’événementiel est une poignée de main». D’expérience, cette poignée peut durer plus de cinq minutes sans que cela ne coûte trop cher. Une expérience positive avec votre marque n’a pas de prix… ou presque.

Des professionnels, je choisirai
J’assumerai que créer des expériences événementielles est un métier à part entière avec ses spécialistes et ses méthodes.

---

Serge Pointet animera la formation Concevoir une expérience événementielle mémorable le 31 janvier au Campus Infopresse.

Photo de couverture: Sergio Alejandro Ortiz

comments powered by Disqus