La référence des professionnels
des communications et du design

Le numérique en 2017: récits immersifs, microvidéos, etc.

De l'expérience personnalisée propulsée par l'intelligence artificielle à la stimulation des achats programmatiques par l'appareil mobile, AOL dévoile son rapport La puissance de l'ouverture, lequel dresse huit tendances numériques qui prendront forme en 2017.

1. Les récits immersifs: incontournables
Afin d'interpeller les consommateurs les plateformes et les technologies comme la réalité virtuelle, la vidéo 360, la réalité augmentée et la vidéo en direct, avec du contenu visuellement plus dynamique s'imposent. 72% des annonceurs s’attendent à ce que la vidéo 360 soit le nouveau format qui génère le plus de revenus au cours des 12 prochains mois et 28% prévoient faire leur entrée dans le domaine de la réalité virtuelle

2. Des formats publicitaires pertinents et adaptés
La créativité média et les techniques affinées de ciblage permettront finalement d'offrir aux consommateurs des annonces pertinentes et des formats attrayants. Le ciblage reste un enjeu, mais certains outils, dont les nouvelles plateformes d'achats programmatiques, permettront de le cerner, du moins en partie.

3. La vidéo en direct pour atteindre les consommateurs
Selon les chiffres présentés par le rapport, 38% des consommateurs regardent du contenu vidéo en direct chaque jour et jusqu'à 47% s’attendraient à regarder du contenu dans ce format en 2017. Le contenu vidéo en direct permet à la fois de faire vivre une expérience à celui qui la visionne et de profiter de contenu ciblé. Un plus, donc, pour les annonceurs, qui doivent cependant privilégier le contenu organique à la mise en mémoire-tampon, qui décourage vite les spectateurs lorsqu'ils subissent des interruptions.

4. La microvidéo, solution à l'inattention
La baisse d'attention des consommateurs et leur propension à sauter d'un média à l'autre ne constitue pas un sujet nouveau. D'où le fait que près du quart (24%) des internautes canadiens regardent des vidéos d’une minute ou moins. Les courts formats sont donc à l'honneur en 2017.

5. La programmatique passe du côté mobile
L'explosion des achats programmatiques dans le domaine mobile était annoncée depuis longtemps, mais l'essor commence à se faire sentir de manière concrète. Les achats programmatiques mobiles ont augmenté de 66% en 2016 et ont ainsi dépassé les investissements pour les sites traditionnels. 

6. Super données
Infopresse le mentionnait également dans ses tendances 2017, les données disponibles aujourd'hui permettront aux marketeurs de comprendre et d'atteindre leurs cibles, tout en sachant mesurer les résultats. Seul bémol, la multiplicité des plateformes et des empreintes numériques laissées peut devenir lourde à gérer, d'où le défi de produire une vision unifiée du consommateur.

7. Le mobile, encore
AOL souligne que 67,1% de la population mondiale va employer des appareils mobiles d’ici 2019. Non seulement les utilisateurs augmentent encore, mais les formats disponibles sur ces appareils procurent des expériences de plus en plus intéressantes. Le rapport souligne que 53% des éditeurs s’attendent à une augmentation de 50% ou plus des investissements publicitaires numériques sur mobile. 

8. L'intelligence artificielle pour l'interaction
Cet outil pertinent peut approfondir les relations entre marques et consommateurs, et peut même permettre de devancer des besoins avant qu'ils ne se manifestent. Encore une fois, cet outil de personnalisation efficace doit être rendu attirant, car «du moment où l’utilisateur a la perception qu’il parle à une machine, ça perd automatiquement un peu de sa valeur» indique Roger Kamena, directeur de l'innovation média d'Adviso.

Le rapport complet d'AOL est accessible en ligne.

Photo: Frédéric Köberl

comments powered by Disqus