La référence des professionnels
des communications et du design

Les humeurs de la rédaction: le 9/11 commémoré par les annonceurs, et des condoms aux aubergines

Au programme cette semaine: des annonceurs qui ont pensé qu'assez d'eau avait coulé sous les ponts pour faire des ventes spéciales pour le 11 septembre, des condoms peu appétissants et une campagne rétrograde en Italie. 

La rédaction a prévu faire de la ratatouille en prévision de l'automne. Et visiblement, Durex aussi. Le fabricant de condoms vient de lancer une fausse campagne pour un faux produit: le condom aux aubergines, en référence à l'émoji devenu une métaphore pour le membre masculin. 

C'est en réponse au fait qu'il n'existe toujours pas d'émoji de condom, alors que Durex fait campagne pour cette cause depuis 2015. Puisque les utilisateurs de téléphones et de réseaux sociaux ont, depuis longtemps, trouvé des moyens d'employer les émojis pour faire des références sexuelles, Durex croit qu'il serait pertinent qu'ils puissent parler de sexe sécuritaire. 

La rédaction aurait pu vous prévenir qu'utiliser l'attentat du 11 septembre 2001 à des fins commerciales n'était pas une bonne idée. Mais Walmart et Miracle Mattress of Texas n'ont pas demandé son avis et sont maintenant la risée des médias sociaux. 

Le Walmart de Panama City Beach en Floride a lancé le bal. Le détaillant a souligné le 15e anniversaire de la tragédie avec un prix spécial sur les boissons gazeuses Coca-Cola. Pour annoncer cette vente, quoi de mieux que de monter deux belles tours de canettes avec une bannière où l'on peut lire «Nous n'oublierons jamais». 

Pas besoin d'expliquer pourquoi les internautes n'ont pas aimé. Et un certain gérant s'est sûrement fait taper sur les doigts. 


Un vendeur de matelas de San Antonio au Texas, Miracle Mattress a décidé de surenchérir. Il a lancé une publicité pour le web pour annoncer sa vente «Twin Towers» où deux tours de matelas s'effondrent pour rappeler le 11 septembre 2001. 

Les internautes sont encore montés aux barricades. La direction de l'entreprise a vite publié sur son compte Facebook ses excuses auprès des victimes et des familles de victimes du 11 septembre 2001.  


La rédaction en profite pour continuer dans la lignée des campagnes de mauvais goût. L'Italie est un des pays avec le plus faible taux de fécondité du monde: 1,37 enfant par femme. Pour encourager ses citoyens à procréer davantage, le ministère de la Santé a lancé son plan national pour la fertilité. Parmi les initiatives de ce plan, l'on compte la nouvelle journée officielle de la fertilité, le 22 septembre, mais surtout, une campagne qui a fait réagir les Italiennes. À l'aide d'un sablier et d'une femme qui pose tendrement la main sur son ventre, le gouvernement rappelle aux femmes que «la beauté n’a pas d’âge, mais la fertilité, oui» et que «la fertilité est un bien commun».

Cette offensive a été particulièrement mal reçue dans un contexte économique instable, où les jeunes adultes italiens subissent un haut taux de chômage. Ces derniers se sont donc amusés à la parodier en remplaçant les slogans sur les images. On peut y lire «Un enfant est à durée indéterminée, mon travail ne l'est pas» (en référence aux contrats de durée déterminée, qui règnent sur le marché du travail en ce moment en Italie, mais aussi en France) ou «On te livrerait volontiers un enfant, mais tu n'as pas de maison». 

 

comments powered by Disqus