La référence des professionnels
des communications et du design

Les réseaux sociaux s'invitent dans les débats présidentiels

Diffusion vidéo en continu, interactivité, clavardage en direct: les réseaux sociaux seront sollicités lors des trois débats télévisés qui opposeront Hillary Clinton à Donald Trump cet automne, dont le premier a lieu le 26 septembre.

À titre de partenaire officiel des premier et troisième débats, Facebook retransmettra des «Facebook Live» depuis plusieurs universités, dans lesquels des étudiants prendront la parole et donneront leur point de vue sur la campagne électorale. De plus, les internautes du monde entier pourront poser des questions en direct durant la diffusion en continu. Facebook rassemblera les questions les plus fréquemment soulevées, qui apparaîtront ensuite sur un écran tactile situé sur la scène des débats.

Snapchat couvrira de son côté chaque débat avec ses «Live Stories», complétés par du contenu provenant d’étudiants, de bénévoles de campagne ou de médias. Offertes pour 24 heures, ces «Live Stories» auront l'objectif de continuer de stimuler les discussions une fois les débats terminés.

Sur YouTube, propriété de Google, les débats seront retransmis gratuitement en diffusion en continu sur les chaînes de Fortune, NBC News, PBS, Fox News, Washington Post, Bloomberg et Telemundo.

Du côté de Twitter, le clavardage des utilisateurs sera analysé par le groupe Media Lab de l'institution Massachusets Institute of Technology. Les résultats seront regroupés dans un tableau présentant les tendances observées.

Twitter s'associe à Bloomberg pour la diffusion en continu des trois débats présidentiels.

De plus, Twitter fera équipe avec Bloomberg pour une diffusion en continu des trois débats présidentiels, en plus de celui opposant les deux candidats à la vice-présidence, sur une plateforme conçue pour l'occasion: debates.twitter.com.

Instagram a également annoncé un partenariat avec CBS News, qui présentera les meilleurs moments des débats dans des «Stories» mettant en vedette les présentateurs et correspondants du réseau américain.

Finalement, NBC et l'application AltspaceVR proposeront le débat présidentiel en réalité augmentée aux utilisateurs possédant un casque de réalité virtuelle. 

Les débats présidentiels américains sont, depuis 1987, produits et contrôlés par le groupe Commission on presidential debates (CPD), un organisme privé financé conjointement par le Parti démocrate et le Parti républicain. Fait à noter, cette année est la première à voir des ententes conclues entre CPD et des entreprises numériques.

Dans un communiqué, CPD annonçait récemment que Facebook et Google allaient fournir en amont des débats des données d'utilisateurs aux modérateurs, afin de les aider à bâtir des questions sur «ce que les gens recherchent et disent à propos de l'élection, des candidats et des enjeux» de la campagne.

Par ailleurs, notre collaborateur Stéphane Mailhiot analysait récemment les stratégies à prévoir pour Hillary Clinton lors du premier débat présidentiel dans un billet d'opinion.

* En couverture, les candidats à l'élection présidentielle américaine. Photos: Ida Mae Astute/ABC; Bob Levey/NBC (Getty Images)

comments powered by Disqus