La référence des professionnels
des communications et du design

Les humeurs de la rédaction: Ricardo et la Nouvelle-France

Tendances, bons coups ou simple curiosité: chaque semaine, l’équipe de la rédaction d’Infopresse vous partage ses trouvailles. 

La rédaction n'a jamais sacrifié et congelé en plein air un porc pour la saison des sucres. Un bon matin, un journaliste français s'est levé, a bu son espresso, a mangé sa baguette de pain, a mis son béret et a embrassé sa femme qui ne s'épile pas les aisselles avant d'aller réaliser une entrevue avec Ricardo, le gentleman trappeur de la Nouvelle-France. De ce texte, la rédaction a appris que St-Lambert est «au bord d’un affluent houleux du Saint-Laurent qui a dû servir de décor à la geste de Jacques Cartier et aux guerres indiennes» et que le Québec est la «France américaine». Mais ce que la rédaction a surtout appris, c'est de toujours faire très attention aux généralités. 

D'ailleurs, le journaliste en question et Sandrine Giacometti, directrice de la rédaction et rédactrice en chef du magazine Elle à table, se sont depuis confondus en excuses sur de multiples plateformes. 

 

La rédaction trouve que la Ligue nationale de football est un peu coincée. Récemment, le joueur DeAndre Hopkins des Texans de Houston a reçu ses nouvelles chaussures à crampons Yeezy, spécialement envoyées par nul autre que son ami Kanye West. Il a vite mis une photo de son cadeau sur les réseaux sociaux, pour ensuite porter le tout lors d'une partie contre les Bears de Chicago. 

Mais la ligue est très stricte sur le respect de ses règlements. Un d'eux oblige les joueurs à porter des chaussures avec une couleur de base dominante. Puisque les Yeezy de DeAndre Hopkins ne correspondaient pas à ces critères, il a dû payer une amende de 6000$. 

Il a depuis confirmé qu'il ne mettrait plus ces chaussures pour jouer. Comme quoi il ne suffit pas d'avoir des amis dans la LNF pour obtenir de la visibilité durant un match de football. 

 

La rédaction a désormais l'intention de s'habiller exclusivement avec la nouvelle collection vestimentaire d'Adobe. Celle-ci présente une série de chandails illustrés par ces images stocks qui reprennent des clichés à toutes les sauces. Ça représente très bien ces moments où la rédaction écrit des articles difficiles à illustrer.  

* En couverture, la photo de Jean-Claude Amiel, pour Elle à table. 

comments powered by Disqus