La référence des professionnels
des communications et du design

Par Hasard, un studio «avec juste assez d'amour»

Le directeur artistique Olivier Charland et la réalisatrice Cécile Gariépy dévoilent Par Hasard, un studio de création où les disciplines se mélangent dans des projets contenant «juste assez d’amour».

Fondé par Olivier Charland, designer graphique et set designer ayant travaillé pour Vallée Duhamel et Sagmeister & Walsh, et par Cécile Gariépy, illustratrice, animatrice et réalisatrice représentée par la maison de production Les Enfants, le studio Par Hasard n'est pas un coup du sort... ou presque.

cécile gariépy et olivier charland

cofondateurs de par hasard

photo: Maxime G. Delisle 

«Nos parcours se sont croisés quelques fois ces dernières années, surtout sur des plateaux de tournage. Nos esthétiques se ressemblent beaucoup et nos expertises se complètent. C’était un match dès le début!», explique Olivier Charland.

En unifiant leurs expertises, le duo avait l'envie de développer son propre créneau: une «esthétique fait-main minimaliste, géométrique et ludique», plutôt qu'offrir un service en particulier. «Nous sommes des touche-à-tout: identités graphiques, murales, installations, vidéos... mais toujours présentées dans un univers singulier», renchérit Cécile Gariépy.

Cet univers singulier est le résultat d'une approche centrale dans leur travail: le contact avec la matière. «On a un désir de tout créer de nos mains, pour un rendu plus humain, indique Olivier Charland. Des projets conçus à la main, avec juste assez d’amour.»

«ON A UN DÉSIR DE TOUT CRÉER DE NOS MAINS, POUR UN RENDU PLUS HUMAIN.»

En travaillant l'image, l'espace et la vidéo, Par Hasard entend donc proposer «des images qui bougent, et d’autres qui ne bougent pas»; une formule qui rend bien l'esprit du duo.

«Nous avons choisi Par hasard pour le côté ludique de l’expression. Dans notre travail, tout semble se produire comme par magie. En réalité, c’est tout le contraire; ce qu’on propose, c’est toujours arrangé avec le gars des vues!», conclut Cécile Gariépy.

Par Hasard et le gars des vues? Un arrangement pas si étonnant, comme en témoigne la signature du studio: «On a plus d'un tour dans notre sac.»

* En couverture, la vidéo de lancement de Par Hasard. En galerie d'images: quelques projets du studio.

comments powered by Disqus