La référence des professionnels
des communications et du design

Les humeurs de la rédaction: Caitlyn Jenner sera-t-elle à Rio?

Tendances, bons coups ou simple curiosité: chaque semaine, l’équipe d’Infopresse vous partage ses trouvailles. 

La rédaction rappelle que nous ne sommes pas en 1976. Pour le début des Jeux olympiques de Rio, Google Canada révèle les sujets les plus recherchés sur le moteur de recherche en lien avec l’événement.

Fait surprenant: l’athlète le plus recherché au Québec ces 30 derniers jours est... Caitlyn Jenner. Oui, la superstar a bel et bien été un athlète olympique impressionnant et inspirant. Mais comme c’était en 1976, sous le nom de Bruce Jenner, on doute que sa popularité sur Google soit uniquement liée à ses exploits au décathlon.

Si vous avez besoin d’idées, Christine Sinclair, Vasek Pospisil et Jennifer Abel sont des athlètes d'ici qu’on pourrait voir sur les podiums de Rio.

La rédaction se cherche justement du nouveau mobilier. Si vous vivez sous une roche, vous n’avez peut-être pas appris que Kanye West rêve maintenant de collaborer avec Ikea, tel qu’il l’a révélé dans une entrevue pour la radio de BBC.

Dès le lendemain, Ikea Australie a répondu sur Facebook en faisant référence à son tout dernier vidéoclip pour la chanson Famous et à son petit accrochage avec Taylor Swift causé cette pièce.

Depuis, les internautes ont pris les choses en main et ont imaginé tous les produits qui pourraient ressortir d’une telle collaboration.

La rédaction a vu Gap se frotter au plafond de verre avec une campagne jugée sexiste. Déployée en Grande-Bretagne, l'opération d’affichage pour la nouvelle collection pour enfant met en vedette un garçon et une fille. Jusque-là, rien de problématique. Mais ce qui vaut les foudres à l’entreprise, c’est sa description. Alors que le garçon est un Little Scholar, la fillette est un Social Butterfly, reflétant des caractéristiques traditionnellement associées aux genres… en 1950.

C’est la seconde fois en peu de temps que Gap se met les pieds dans les plats avec ses pubs pour enfants. En avril dernier, une affiche avait été jugée raciste parce qu’elle présentait la seule enfant afro-américaine du groupe en position beaucoup plus passive que les autres jeunes. 

 

comments powered by Disqus