La référence des professionnels
des communications et du design

Rater le momentum à la sauce républicaine

À la chronique Bêtes de pub cette semaine, Stéphane Mailhiot, vice-président, stratégie, de Havas, et Marie-Claude Ducas, journaliste en résidence au Living Lab de Montréal, s'intéressent au tollé qui a entouré le discours de Melania Trump. 

STÉPHANE MAILHIOT

HAVAS WORLDWIDE CANADA

Le discours prononcé par la conjointe de Donald Trump lundi lors de la convention républicaine aurait dû participer du momentum que le parti tentait de bâtir. Pour cela, il aurait cependant fallu que les mots prononcés ne soient pas ceux d'un précédent discours de Michelle Obama.

La réaction médiatique a été immédiate et incendiaire. Plusieurs analystes ont même été jusqu'à suggérer que c'était là le clou dans le cercueil de la campagne de Donald Trump. Mais selon Stéphane Mailhiot, ce type d'interprétation a été très souvent présenté, sans arrêter la campagne du candidat républicain. En fait, comme pour la plupart des controverses ayant suivi une apparition ou des propos, la rapidité et la proportion de la couverture médiatique ont été aussi considérables que la vitesse avec laquelle ces nouvelles sont tombées dans l'oubli. Pire, toute l'attention portée au potentiel plagiat de Melania Trump a complètement masqué les autres difficultés qui ponctuent la convention républicaine, dont le manque de soutien à Donald Trump dans son propre clan.

marie-claude ducas

Aussi au programme cette semaine: le manque de diversité des stagiaires républicains de Paul Ryan, l’importance des médias sociaux dans les grands événements d'actualité, l'apparition de Stephen Colbert à la convention républicaine et les répercussions du conflit entre Québecor et le Journal de Mourréal.

Retrouvez l'intégralité de la chronique «Bêtes de pub», diffusée à l’émission Médium large de Radio-Canada.

comments powered by Disqus