La référence des professionnels
des communications et du design

MSTR.tv, un nouvel outil de distribution pour la télé au Québec

L'équipe du studio montréalais Audio Z vient de lancer son plus récent projet, MSTR.tv, une plateforme de distribution numérique qui permettra de convertir des publicités pour tous les formats requis. Discussion avec Martin Rouillard, cofondateur de cette nouvelle entité. 

Audio Z, qui a toujours fait de la distribution télé, a muté depuis plusieurs années, comme toute l'industrie, à la distribution numérique. Seulement, pour cela, il lui fallait passer par les grandes plateformes américaines détenant un monopole quasi absolu, d'après Martin Rouillard. Les coûts, s'ils pouvaient être justifiés auparavant par la nécessité de produire une cassette envoyée physiquement, ne peuvent plus l'être aujourd'hui selon lui. «Nous sommes devenus en quelque sorte "prisonniers" de ces entreprises de distribution.»

C'est la raison pour laquelle Martin Rouillard a conçu une plateforme permettant d'en faire autant pour le marché québécois, à un prix plus raisonnable. Pour y parvenir, l'équipe a recueilli auprès de chaque station l'information sur la manière de livrer le matériel pour chacune afin d'automatiser le tout. La programmation du site s'est étalée sur un an, mais permet désormais, à partir du master généré, de fournir tous les formats pensables et de procéder à la distribution de manière automatique. À partir du master, il faut compter à peu près une demi-heure pour que la livraison soit effectuée. Un tel procédé simplifie la distribution, en premier lieu, mais prévoit également les nombreuses demandes de création de formats puisque tous les formats sont créés par défaut et conservés indéfiniment. 

Martin Rouillard et ses partenaires ont aussi jugé nécessaire de revoir la structure de prix. Ainsi, la distribution à partir de la plateforme est offerte gratuitement, la seule étape payante étant celle de l'ingestion, nécessitant une manipulation technique pour générer ledit master, adapter les couleurs, le volume, réaliser le sous-titrage, etc. 

«Une fois la plateforme mise en place, nous avons jugé qu’il valait la peine de changer le modèle actuel et en faire profiter les gens. Il faut automatiser de nouveaux procédés et revoir les anciennes méthodes en vertu des outils offerts aujourd'hui», précise Martin Rouillard. 

Ce mois-ci, MSTR.tv s'attaquera à la collecte des données pour le Canada anglais afin de pouvoir offrir bientôt la distribution dans tout le pays. 

comments powered by Disqus