La référence des professionnels
des communications et du design

Startup fest: des occasions humaines avant tout

L’événement Startup fest, qui se tient jusqu'au 16 juillet à Montréal, rassemble jeunes entreprises, anges, investisseurs et mentors. Mais que tirent les participants de ce type de rencontre? 

Interrogé à la sortie d’une conférence qu’il donnait, Sylvain Carle, associé du fonds de capital de risque Real Ventures et directeur général de l’accélérateur Founder Fuel, a souligné que ce type de rassemblement lui permet de s’informer et de tâter le pouls de la communauté, lui qui recherche toujours de nouveaux talents et des nouveautés du secteur.

«C’est également pour moi une manière de marquer le temps. C’est la sixième édition, et d’année en année, il est possible de mieux cerner ce qui se passe, puis de déceler les grandes tendances. La santé du festival nous en apprend sur celle de l’écosystème. De plus, elle permet d’évaluer la maturité des acteurs du domaine entrepreneurial.» En écoutant les intervenants et les conversations, Sylvain Carle indique pouvoir en apprendre sur ce qui constitue les défis des entrepreneurs aujourd’hui, de quoi sont constitués les bonnes présentations et ce qui suscite l’attention des foules.

Jean-Philippe Boily, fondateur de MetricWatch, qui offre un produit de mesure des résultats spécifique aux spécialistes du marketing, était aussi présent cette année. Dans son cas, l’événement lui permet de se rapprocher de la communauté entrepreneuriale locale, lui qui est habituellement davantage connecté à diverses communautés américaines. Pour lui, un aspect important de tels événements est de s’y présenter seul afin d’engager des conversations et de se présenter comme ouvert à la rencontre.

«Cela me procure une petite notoriété, certes, mais ce n’est pas mon premier objectif. Je ne me présente pas ici d'abord afin de vendre mon produit – même si c'est également une possibilité –, mais pour rencontrer des gens intéressants. Les rencontres sont toujours pleines de surprises. Impossible de savoir où ça peut mener; c'est ce qui est stimulant.»

Infopresse invite les jeunes organisations qui révolutionnent l’industrie des communications-marketing, des médias ou du design au Québec à soumettre leur candidature au nouveau palmarès Top 5 à start-up@infopresse.com.

comments powered by Disqus