La référence des professionnels
des communications et du design

Frank + Oak: l'innovation et la communauté avant tout

L'entreprise montréalaise, qui multiplie les annonces en 2016, a lancera cet automne une gamme de vêtements et d'accessoires féminins. Discussion avec Ethan Song, président et cofondateur, sur la place de l'innovation chez Frank + Oak.

ethan song

Malgré le succès connu par la marque depuis ses débuts en 2012, Ethan Song insiste sur le fait que l'équipe cultive une culture d'entreprise émergente. Cette mentalité, combinée à un désir constant d'innovation, pousse la marque à se renouveler, constamment. Pour cela, Ethan Song le précise, il est nécessaire de consacrer suffisamment de temps et de ressources à remettre en question le modus operandi et à prévoir ce qui constituera le consommateur de demain. «Pour se positionner en leader, il faut être rapide. Une des plus grandes qualités entrepreneuriales à posséder aujourd’hui, surtout en commerce de détail, c’est d’être agile. Les technologies, les consommateurs et les méthodes changent vite, plus que ce qu'on accepte d'admettre généralement.»

«Pour se positionner en leader, il faut être rapide. Une des plus grandes qualités entrepreneurialeS à posséder aujourd’hui, surtout en commerce de détail, c’est d’être agile.»

Ainsi, l'équipe de Frank + Oak essaie de toujours voir les changements arriver de deux à trois ans à l'avance, et de se fier aux tendances globales observées ici, mais également à l'étranger. C'est un marché qu'ils ont percé (Frank + Oak livre désormais dans 40 pays) et qui leur offre une vision utile des comportements qui se dessinent à large échelle. Mais c'est également ici, en multipliant les points de contact, que Frank + Oak reste proche de sa cible et la voit évoluer. «Plusieurs voient la boutique... comme une boutique. Pour nous, c’est plutôt un endroit pour rassembler notre communauté et lui faire vivre l'expérience de la marque.» 

Le saut féminin
La nouvelle collection destinée aux femmes s'avère une avenue considérée à plusieurs reprises, indique Ethan Song. En 2012, lors de la création de l'entreprise, c'était du côté masculin que les fondateurs avaient constaté une ouverture, pour s'adresser aux jeunes hommes urbains et actifs, mais professionnels et soucieux de leur apparence et de leur mode de consommation. Aujourd'hui, le vêtement intéresse, certes, mais presque autant que le positionnement de la marque. Ce constat s'applique autant à un sexe qu'à l'autre ont constaté les gestionnaires. «Il faut dire que la mode a évolué aussi. La mode masculine est plus près de la féminine et vice versa. C’est donc une évolution de ce que nous faisions déjà, mais sans réinventer complètement le produit.»

Quoi surveiller
Cet automne, on lancera les premiers articles destinés au marché féminin. Frank + Oak compte également, dans les prochains mois, travailler à son positionnement entrepreneurial, en ouvrant le dialogue notamment du côté féminin. Un positionnement qu'Ethan Song juge «au moins aussi intéressant que le produit à proprement parler». Lui qui croit fermement en l'importance de participer au soutien aux nouvelles initiatives et aux jeunes entrepreneurs, souligne que la communauté sera plus que jamais incluse dans les réflexions de l'annonceur. 

comments powered by Disqus